Motivation,  Stress Angoisses

4 Méthodes pour développer votre patience

Vous serez certainement d’accord avec moi pour dire que la patience n’a plus vraiment sa place dans notre société actuelle.

Aujourd’hui, tout doit aller vite ! Attendre 1 heure ou 1 jour pour recevoir une réponse à un message ? Vous plaisantez ! Trop long… Nous avons pris la (mauvaise) habitude de faire les choses rapidement. Et d’obtenir les choses encore plus rapidement….

Évidemment, ce n’est pas entièrement de notre faute. Nous nous adaptons à l’air du temps. La technologie aidant, nous prenons de moins en moins le temps de réfléchir, de prendre du recul sur les événements. L’attente en devient alors de plus en plus insupportable pour quoi que ce soit.

Tenez par exemple, combien d’entre vous prendront le temps d’aller jusqu’au bout de cet article ?

Mais je ne vais pas vous jouer le couplet du vieux bourru qui vous dira que c’était mieux avant. D’autant que je suis moi même bien loin d’exceller dans le domaine de la patience… Mais j’y travaille. Même s’ il me reste encore du chemin je vous l’accorde.

Ce livre va vous intéresser !

>>> Cliquez ICI

Qu’est-ce que la patience ?

Alors entendons-nous déjà sur le terme en lui même. Être patient, ce n’est pas rester les bras ballant à attendre que les choses vous tombent dans le bec. Et ce n’est certainement pas ici que vous lirez ce genre de conseils de toutes façons.

Au contraire, la patience est une prise de conscience de ce qui est. Et c’est une pleine conscience de ce qui sera.

La patience c’est également accepter le rythme naturel des événements. Accepter de ne pas avoir la main sur les choses que l’on traverse. Elle nous apprend donc à nous questionner sur le chemin que l’on a pris.

Finalement, la patience est une sorte de boussole intérieure qui nous guide lorsque nous doutons. Elle nous indique quand c’est le moment d’attendre pour nous éviter de futurs regrets.

1. Acceptez l’échec

echec patience

On sera tous d’accord sur un point : vivre un échec est loin d’être une partie de plaisir. Et lorsque ce n’est pas un, mais plusieurs échecs qui s’invitent dans votre quotidien c’est toutes vos certitudes qui sont remises en question ! Il arrive même que cela en devienne insurmontable. A tel point que vous préférez tout abandonner.

Et je peux vous comprendre. S’investir à 100 % dans une action et n’en tirer aucun résultat… Aïe ! C’est dur. Ajoutez à cela une pincée d’impatience et vous avez là tous les ingrédients pour vous pousser à baisser les bras et tout jeter par dessus bord !

Seulement voilà… Un échec ne veut pas dire la fin d’une expérience.

Et la patience sera là pour vous le rappeler. Votre échec représente une tentative. Infructueuse je vous l’accorde. Mais qui a tout de même quelque chose à vous offrir : apprendre de votre erreur pour recommencer différemment.

C’est en faisant preuve de patience face à l’échec que vous arriverez à vos fins. Et une fois ce flot d’émotions négatives surmontées, vous pourrez alors retrouver votre détermination déchue.

Finalement le seul véritable échec face à une telle situation serait d’en rester à ces émotions de colère. Ce type d’émotions dresse constamment devant vous un mur infranchissable qui vous empêche d’agir.

Vous devez donc développer votre patience et accepter que le chemin vers votre réussite prendra du temps. Le temps de vous tromper. Le temps de faire des erreurs et d’apprendre de vos erreurs.

>>> Top 5 des meilleurs livres pour devenir plus assertif

2. La patience : entre persévérance et obstination ?

persévérance obstination patience

Maintenant je vais vous poser une question : savez vous lorsque votre persévérance devient de l’obstination ? 

C’est une excellente question vous ne trouvez pas ? Seulement la réponse est loin d’être simple… Cela en ferait finalement un excellent exposé philosophique je trouve.

Si la cause est bonne c’est de la persévérance, si la cause est mauvaise c’est de l’obstination

Laurent Sterne

Pour Laurent Sterne, il s’agit simplement de savoir si la cause est bonne ou mauvaise.

Loin de moi l’idée de contredire notre ami Laurent, mais je pense pour ma part que c’est un peu plus compliqué que cela. Pour être persévérant, il faut sans aucun doute faire preuve de patience.

Mais si quelqu’un s’obstine dans une direction avec fierté et courage, elle donnera certainement l’image d’une personne persévérante. Et vous en serez sans aucun doute admiratif. Pourtant, d’autres poursuivront leur but sans relâche mais se demanderont constamment s’ il s’agit là d’obstination.

Votre patience sera alors un des indicateurs sur la nature de votre quête. En vous donnant le temps nécessaire d’explorer les possibles, vous augmenterez vos chances de distinguer le bon chemin du mauvais. La persévérance, c’est la qualité ou l’action de quelqu’un qui demeure ferme et résolu dans une décision, une action entreprise. Il démontre de la constance, et de la ténacité.

Si vous poursuivez un but depuis un certain temps et que vous vous demandez si c’est de l’obstination, prenez le temps de voir si le bilan est positif ou négatif pour vous.

3. Savoir prendre du recul

prendre recul patience

La patience est sans aucun doute la meilleure méthode pour vous aider à prendre du recul sur une situation. Vous aurez ainsi l’occasion de faire une petite introspection afin de vous remettre en question.

Il est important d’après moi de vous essayer à cet exercice de remise en question. Bien sûr cela soulèvera en vous des questionnements. Mais vous pourrez également y trouver certaines réponses.

Nous passons notre temps à courir après le temps. On finit alors par se sentir submergé. Sans jamais avoir le temps de s’arrêter, d’observer, et de se questionner. On ne prend plus le temps de réfléchir à nos actes, et il devient impossible de prendre du recul !

Il n’y a plus de place pour la patience. Nous passons notre temps à répondre aux sollicitations et aux attentes de tout le monde.

Pourtant, pour faire les bons choix, et surtout faire des choix qui vous ressemble il me semble absolument primordial de faire preuve de patience. Si on ne dit jamais que la précipitation est mère de sagesse, c’est qu’il y a une raison vous ne pensez pas ?

Un moment de patience dans un moment de colère empêche mille moments de regrets.

Ali Ibn Abu Talib

Ce livre va vous intéresser !

1204 AVIS DE LECTEURS

>>> Cliquez ICI

4. La méditation, l’art de développer votre patience

meditation developper patience

Développer sa patience est loin d’être facile. Mais cela reste possible. Et l’habitude vous y aidera !

Nous avons malheureusement pris de bien mauvaises habitudes. Afin d’aller toujours plus vite, certains principes sages sont ainsi passés à la trappe. Les marges d’attente et de pauses nécessaires pour réfléchir ? Pas le temps !

Alors reprenez de bonnes habitudes vous amenant à faire preuve de plus de patience. Et la méditation est une excellente façon de réapprendre à prendre son temps.

Il existe pour cela différentes formes de méditations. Par exemple, lorsque vous marchez pour vous rendre quelque part, ralentissez le rythme de vos pas pendant deux ou trois minutes. Cela s’appelle une marche méditative. Elle vous apprend doucement à faire preuve de plus de patience.

La respiration est également un moyen extraordinaire pour travailler votre patience.

Prenez un moment pour respirer. Il est préférable pour cela de fermer les yeux et d’essayer de ne penser à rien. Concentrez vous seulement sur cet air qui entre et ressort de vos poumons. Un exercice qui demande de la concentration ainsi que de la patience.

>>> Top 5 des meilleurs livres pour devenir plus assertif

Conclusion

Notre époque n’a plus qu’un mot à la bouche : la vitesse. Tout ce qui prends trop de temps doit être accéléré ou ne doit pas être.

Nous sommes devenus les ennemis de la lenteur. Mais il y a un revers à la médaille. Nous perdons de vue le fait que les choses les plus importantes de la vie prennent toujours du temps. La différence entre une bonne ou une mauvaise décision ? La patience. La différence entre une bonne ou une mauvaise action ? La patience.

J’ai envie de terminer cet article avec un petit paradoxe qui vous donnera à réfléchir les amis : Vous devrez également faire preuve de patience pour développer votre patience.

Et oui ! Vous n’y parviendrez pas du jour au lendemain. Cela suppose du temps et des efforts. Mais il s’agit cependant d’un travail qui sera enrichissant sans aucun doute dans votre vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.