confiance en soi,  Motivation

Assertivité : Comment reprendre confiance en soi en devenant assertif ?

L’affirmation de soi par l’assertivité

Je vais tout d’abord commencer par vous donner une simple définition, afin de mieux comprendre le terme d’assertivité.

L’assertivité renvoie à un comportement social d’une personne, ainsi qu’à la manière dont elle communique avec son entourage. Lorsque l’on parle d’une personne assertive, cela signifie donc que cette personne communiquera d’une façon bien particulière. Lors d’échanges, elle ne sera ni passive ni agressive dans ses interactions avec les autres. Pour autant, elle saura très bien faire passer ses idées et ses envies.

Vous faites peut-être partie des personnes qui agissent de façon maladroite ou passive lors d’interactions sociales. Et ces réactions révèlent bien souvent un manque de confiance en soi.

Ce manque de confiance est à l’origine de bien des troubles, comme je l’explique régulièrement à travers mes articles. La dévalorisation de soi, ou l‘isolement en font partie. Mais une autre de ces conséquences est la mauvaise maîtrise des méthodes de communication. Ainsi, parvenir à faire passer ses idées ou son opinion lorsque l’on manque de confiance peut s’avérer très difficile. J’ai moi-même été confronté à ses difficultés, et je sais pertinemment que la peur de s’affirmer, ou de rentrer en conflit avec une autre personne est difficile à gérer.

L’assertivité vous apportera la capacité d’exprimer vos sentiments, et d’affirmer vos droits tout en respectant les sentiments et les droits des autres. La communication assertive consiste à exprimer de façon claire et directe des sentiments et besoins aux autres, sans pour autant chercher à les frustrer ou à les offusquer.

Mais si cette capacité à “mieux communiquer” est naturelle chez les personnes ayant confiance en eux, elle peut également être apprise à travers différentes méthodes.

Recevez mon ebook aujourd’hui !

Je vous partage plus de 25 astuces et 2 videos pour apprendre à vous affirmer et affirmer vos choix face aux autres

>>> Cliquez ICI

I) L’assertivité contre l’agressivité et la passivité

Il faut toute foi bien distinguer ses différents comportements que sont l’assertivité, l’agressivité ou la passivité :

L’agressivité

Faire preuve d’agressivité pour parvenir à défendre ses droits et exprimer ses besoins est tout le contraire de l’assertivité. Cela voudrait dire se comporter de façon offensante et irrespectueuse avec ses interlocuteurs. Et l’une des conséquences sera de créer des tensions inutiles. Bien souvent, faire preuve d’agressivité vous fermera alors la porte à tout autre échange ou discutions. Ceux qui subissent un comportement agressif auront tendance à vous éviter !

Au fil des années, les gens se comportant de façon agressive voient leur cercle social diminuer rapidement, et recevront très peu de soutien social lors de périodes difficiles.

L’agressivité peut aussi être employée dans le but de dominer l’autre, en le rabaissant ou en cherchant à manipuler la conversation. Ces différences majeures entre ce comportement et un comportement assertif seront la façon d’exprimer vos idées tout en respectant vos interlocuteurs.

Savoir utiliser l’assertivité supposent d’écouter les autres, en respectant et en recherchant les avantages mutuels dans vos échanges.

La passivité

La passivité est très souvent liée à un manque d’estime et de confiance en soi. Si vous êtes confronté à cette difficulté, vous ne savez peut-être pas suffisamment communiquer vos sentiments et vos besoins aux autres. Vous avez alors tendance à tellement craindre les conflits, qu’il est préférable pour vous de ne pas exprimer votre ressenti, et de garder vos sentiments bien enfouis au fond de vous.

Mais ce n’est pas la solution à vous souhaiter. Si être passif veut dire éviter tout conflit en communiquant pas sur vos besoins et sentiments, ce comportement endommagera assurément votre rapport avec les autres sur le long terme.

Cela permet aux autres de se sentir mieux à votre détriment, pensant ainsi avoir la paix. Mais ce n’est qu’un leurre, car tout le monde est perdant dans ce genre de comportement. Tant la personne passive que son interlocutrice.

À force d’enfouir constamment vos ressentis, mais prenez le risque d’arriver à une saturation. Devant de plus en plus frustré au fond de vous, jusqu’à ce que finalement tout sorte. Votre frustration pourrait alors se transformer en une agressivité que les autres ne comprendraient pas.

II) Pourquoi développer votre assertivité ?

developper votre assertivité

Il existe de nombreuses raisons qui devraient vous pousser à développer votre assertivité. L’une d’elles est de renforcer vos rapports avec les autres. En réduisant les tensions, et en augmentant la qualité de vos échanges, vous développerez des liens bien plus profonds. Vous recevrez une meilleure écoute de vos sentiments et de vos besoins. Ayant ainsi des rapports plus forts et plus francs avec les autres, vous gagnerez un soutien social, nécessaire pour faire face à des moments plus difficiles par exemple.

Autre raison à développer votre assertivité, est de savoir (et pouvoir) dire poliment non aux demandes excessives des autres. Ainsi, vous éviterez de surcharger inutilement votre planning, tout en choisissant d’aller vers les choses qui ont le plus de valeur pour vous par exemple. Vous gagnerez ainsi un équilibre dans votre vie.

Diminuer votre stress et vos angoisses

Développer votre assertivité peut impacter beaucoup d’aspects de votre vie. Vous aurez ainsi tendance à avoir moins de conflits dans vos relations avec les autres. Cela se traduit immédiatement par moins de stress et d’angoisses dans votre vie de tous les jours. Vous diminuerez également les frustrations dues aux émotions que vous refouliez auparavant, et qui représentent une source de stress.

Les gens qui ont maîtrisé cette capacité à être assertif ont la possibilité de réduire les niveaux et les fréquences de conflits interpersonnels dans leurs vies, réduisant ainsi une source importante de tension.

Augmenter votre estime de soi

Apprendre à développer d’excellentes qualités de communication, dans le but dune recherche permanente de franchise et de respect mutuel, vous donnera l’occasion de vous exprimer bien plus sereinement.

Ainsi, vous deviendrez bien plus confiant(e) dans votre attitude et dans les idées que vous voulez transmettre. Cela contribuera fortement à augmenter l’image que vous avez de vous-même, mais également développera votre estime de soi.

Le courage de vous affirmer au travail

L’assertivité a également toute sa place au travail. Bien souvent, le monde du travail est un milieu où le rapport de force et hiérarchique est omnieprésent. Il est donc essentiel que vous fassiez une fois encore preuve d’assertivité. Dire oui ou non à un ordre de votre supérieur peut être quelque chose de difficile mais tout à fait justifier. Il faudra simplement le faire de façon déterminée et sans agressivité.

De la même façon, imaginons qu’un supérieur vous donne toujours plus de tâches à effectuer. Si vous effectuez correctement et rapidement votre travail, vous avez également une “charge mentale” limite. Vous ne pourrez pas indéfiniment augmenter votre capacité à effectuer toutes ces tâches.

Grâce à l’assertivité, vous pourrez vous préserver de cette surcharge de travail et à terme d’un potentiel burnout. Savoir dire Stop, en expliquant vos limites et ce qui est acceptable vous conserverez un équilibre dans votre travail.

Ce sujet intéresse énormément mes lecteurs :

>>> CLIQUEZ ICI

III) Comment devenir plus assertif ?

devenir plus assertif

S’ouvrir aux autres

Devenir assertif signifie savoir défendre vos droits personnels et exprimer vos pensées, vos sentiments et vos convictions. Et tout cela de façons directe, honnête et appropriée.

Mais ce n’est pas “écraser” l’autre en lui imposant votre vision des choses. L’assertivité veut aussi dire de toujours respecter l’autre, ses pensées, ses sentiments et ses convictions. Cela doit vous permettre d’échanger dans l’intérêt de tous, de pouvoir défendre, exprimer des sentiments de façon honnête.

Plus généralement, vous devrez parvenir à vous ouvrir aux autres. C’est en échangeant et en exprimant vos ressentis que vous développerez votre assertivité.

Votre langage verbal et non verbal

Pour échanger de façon efficace et réussir à faire passer la bonne information, nous utilisons deux modes de communication qu’est le langage verbal (mots) et non verbal (attitudes, gestuelles, intonations de la voix). Ce qui est étonnant c’est que la plus grande partie de l’information que vous allez échanger passe essentiellement par le non verbal. Celle-ci représenterait au moins 90% de l’information.

La communication non verbale passe par tout un tas signes que sont la gestuelle, la posture, ou encore le regard. Le stress et les angoisses que vous pouvez ressentir lors d’une rencontre en font également partie, en venant modifier votre rythme cardiaque, la couleur de votre peau (rougir), votre posture, etc. Il est donc important que votre message verbal et non verbal soit en harmonie.

La communication verbale et non verbal signe donc la qualité de vos échanges. Elle est directement liée à ce que vous pensez et ce que vous ressentez. Il sera donc essentiel de travailler sur votre communication dans sa totalité.

L’estime de soi-même

L’assertivité vous apprends à respecter les autres. Mais il est tout aussi important de se respecter soi-même. Vous allez donc chercher cette équilibre entre ces deux attitudes.

Et pour réussir à expliquer aux autres ce que vous voulez et ressentez, il faut encore que vous le sachiez déjà vous-même.

Vous allez donc chercher à améliorer votre capacité à communiquer avec vous-même. Je ne parle pas bien entendu d’un monologue à tendance schizophrène. Mais d’une introspection sincère dans laquelle vous allez vous découvrir, ou redécouvrir.

Cela vous donnera les bonnes bases pour retrouver une bonne estime de soi et une réelle affirmation de soi.

Votre confiance en soi, la clé de l’assertivité

On pourrait définir de façon générale l’assertivité comme la capacité à vous ouvrir aux autres. Tout en arrivant à dire non ou oui quand vous estimez qu’il le faut. Et de façon ferme, en assumant les conséquences que cela pourrait avoir.

Devenir assertif est donc en grande partie fondée sur l’estime et la confiance en soi. L’estime de soi étant le respect de soi, de vos idées et des émotions que vous allez partager avec les autres.

La confiance en soi sera la capacité à assumer vos choix, en pouvant les confronter à des personnes qui ne seront pas forcement du même avis que vous. Vous ne ressentirez plus l’angoisse d’un potentiel “conflit” qui vous obligez à enfouir vos ressentis. Vous saurez vous exprimer librement et sereinement dans le respect des idées de chacun.

L’assertivité semble quelque de délicate à mettre ne place. Mais c’est avant tout une attitude de tous les jours. Elle est donc accessible à tout le monde.

Le but n’est pas la perfection. Mais vous devez simplement progresser pas à pas, afin d’améliorer vos expériences sociales que ce soit dans la vie personnelle ou professionnelle.

Je vous conseils vraiment de continuer ce chemin vers plus de confiance et d’assertivité. En recherchant tout ce qui vous aidera à faire ce cheminement d’un mieux vivre, que ce soit à travers des articles comme celui-ci ou des livres, des formations, vous ne pourrez que progresser.

Cet article va certainement vous intéresser :

>>> Cliquez ICI

IV) LE PLN AU SECOURS DE VOTRE ASSERTIVITÉ

Voyons d’abord ensemble pourquoi la PNL sera un outil indispensable pour développer votre assertivité.

La plupart des problèmes que nous rencontrons prennent leurs origines dans nos pensées. Que ce soit le stress, les angoisses, ou encore le manque de confiance en soi. Et nous construisons tout cela malgré nous à travers des pensées toxiques.

La PNL, ou programmation neurolinguistique, peut vous aider à réussir des changements importants grâce à la mise en pratique de ses principes.

“Vos pensées sont puissantes, utilisez-les à votre avantage.”

Pour vous faire une idée plus précise de la PNL, je vais vous donner les grands principes de cette méthode, ainsi que quelques exemples simples et concrets à mettre en place. Puis, avec un peu de travail et des conseils supplémentaires, vous parviendrez à réagir de façons plus positives dans votre environnement, tout en développant votre assertivité.

Alors l‘assertivité, qu’est ce que c’est déjà ? Pour rappel, l’assertivité est un comportement social qui définit la façon dont on communique avec son entourage. Une personne assertive ne sera ni passive ni agressive dans ses interactions avec les autres. Pour autant, elle saura très bien faire passer ses idées ou ses envies. Et cette façon d’interagir avec les autres est une des clés essentielles pour retrouver durablement confiance en soi !

Ainsi, faire preuve d’assertivité vous apportera la capacité d’exprimer vos sentiments, et d’affirmer vos droits tout en respectant les sentiments et les droits des autres. Et c’est à ce moment qu’intervient la PNL, en vous donnant les bons outils afin d’améliorer cette capacité à mieux communiquer. Vous ferez ainsi preuve de plus d’empathie, tout en apprenant à vous affirmer.

Ce sujet intéresse énormément mes lecteurs :

>>> CLIQUEZ ICI

Pour cela, la PNL est basée sur un ensemble de trois techniques que j’appelle “piliers” :

  • Le comportement,
  • le mode de pensée,
  • et enfin de la communication.

Maintenant, si je vous dis que vous avez vous-même certainement déjà recours aux principes de la PNL sans le savoir !

Prenons un exemple dans votre entourage. Vous vous êtes déjà sûrement rendu compte lorsqu’un de vos proches essayait de vous mentir, ou quand il vous cache quelque chose ? Vous décelez aussi très simplement l’humeur de vos enfants ou de votre conjoint, même s’ils font semblant d’aller bien. Comment y parvenez-vous ? Et bien vous le faites en prêtant attention à leurs différents langages : la gestuelle, l’intonation de leur voix, le regard, etc.

Certains “professionnels”, eux, font délibérément ce travail. Contrairement à vous, ils ont appris à « lire » le comportement des autres. Ils comprennent alors quelle démarche vous poussera à réagir comme ils le souhaitent et se sentent donc plus sûrs d’eux.

À ce niveau de l’article, vous pourriez à présent établir un lien rapide entre la PNL et la manipulation, ou encore pourquoi pas l‘art de séduire. Et vous n’auriez pas tout à fait tort…

Maintenant je vous pose une question : lorsque vous vous mettez sur votre 31 avant un premier rendez-vous, qu’il soit professionnel ou privé, ne faites-vous pas la même chose ? Tout comme une personne maîtrisant les principes de la PNL, n’essayez-vous pas d’orienter les actes et la perception de la personne que vous avez face à vous ?

C’est pour cela que vous devez avant tout voir dans la PNL une démarche de communication saine. En décidant d’apprendre à mieux échanger, vous apporterez de la valeur à vous-même, ainsi qu’aux personnes en face de vous. L’assertivité et la PNL sont donc totalement complémentaires, pour pouvoir augmenter la qualité de vos échanges. En apprenant à mieux écouter et mieux communiquer, vous donnerez à vos rencontres une valeur bien supérieure.

VII) PNL et assertivité : Une attention accrue

assertivité

La programmation neurolinguistique nécessite tout d’abord de prendre l’habitude de bien observer les personnes qui vous entourent. Pour cela, il va falloir faire preuve de plus d’empathie avec votre entourage. Votre comportement est un facteur déterminant dans votre rapport aux autres et à vous même. Il vous faut donc être attentif aux comportements des autres, afin de pouvoir adapter le vôtre.

Comment analyser de façon simple un comportement ?

Débutez par observer plus attentivement certains de vos amis ou connaissances :

  • Comment se tient-il ? A-t-il une allure fière, le dos droit ou bien est-il voûté, les épaules renfermées ?
  • Regarde-t-il droit devant lui, de façon franche et assurée, ou bien baisse-t-il les yeux régulièrement ?
  • Est-ce qu’il commence toujours les conversations, donne son opinion ou se contente d’être d’accord avec les autres ?
citations positives confiance en soi estime de soi

Cet article devrait certainement vous intéresser :

>>> Cliquez ICI

VIII) PNL et assertivité : Le pouvoir de lire dans les pensées

pensée toxique insomnie angoisse nocturne

La PNL va en quelque sorte vous aider à «hacker» l’esprit des personnes face à vous. Ce terme peut vous paraître plutôt étrange, mais il est en réalité tout à fait pertinent. En vous appuyant sur les informations obtenues dans l’exercice précédent, vous pourrez dresser un portrait de la personne que vous avez observée.

Pour cela, tentez simplement de décrire les impressions que vous a laissées votre interlocuteur(-trice). Par exemple, vous avez remarqué qu’il est légèrement voûté, fuit le regard lors qu’il s’adresse aux autres, et que cela donne une impression de manque de confiance en soi, ou même de léger malaise. Cette simple analyse va alors permettre deux choses.

Tout d’abord, vous allez mieux comprendre la personne que vous avez en face de vous, et ainsi pouvoir adapter votre discours et votre attitude face à elle. Mais il n’est pas question ici de manipulation ou de séduction. En faisant preuve d’empathie et dassertivité, vous pourrez tirer un enseignement personnel de cette attitude.

En effet, si vous souffrez vous-même d’un manque de confiance en soi, vous avez alors peut-être ce même comportement face aux autres. Il sera donc intéressant de percevoir ce que vos interlocuteurs peuvent ressentir dans cette situation. Et pourquoi pas ensuite modifier certains de vos propres comportements pour gagner en qualité d’échanges ?

IX) PNL et assertivité : Une communication adaptée et plus efficace

pnl communication assertivité

Vient le troisième pilier : la communication. Ce pilier est essentiel pour développer votre assertivité. Une meilleure maîtrise de votre communication va vous permettre de trouver cet équilibre entre ce que vous êtes, et la personne avec qui vous communiquez. Pour cela, servez-vous des deux premiers piliers de la PNL pour donner des caractéristiques à la personne face à vous.

Votre objectif final est donc d’apprendre à mieux communiquer avec les autres, en focalisant votre attention sur certains petits détails. Cette habitude vous donnera la possibilité d’augmenter votre perception des choses, mais également votre empathie. Ces deux clés vous permettront à terme de maîtriser la PNL, tout en faisant preuve d’assertivité. En vous aidant à vous faire une idée plus précise de l’état d’esprit de la personne en face de vous, et en utilisant de la bonne façon ces informations lors de vos échanges, vous gagnerez en charisme, et en qualité d’échanges.

En observant les autres, on apprend à faire de même pour soi-même. En comprenant les points faibles des uns et des autres, on s’entraîne à repérer les siens, et il devient plus facile de les améliorer. La PNL est une méthode qui vous aidera à vous débarrasser de vos mauvaises habitudes en vous mettant à votre écoute.

Conclusion

Voici comment vous devez à présent comprendre et percevoir la méthode de Programme neurolinguistique :

  • Le terme programme, va regrouper tous les types de comportements que vous avez acquis jusqu’à présent. Vous les reproduisez de façons conscientes ou non, lorsque vous vous trouvez en situation de sociabilisation par exemple.
  • Le terme neuro lui, est là pour définir votre mode de pensé, qui est propre à chacun. Il est bien souvent à la base de nos blocages lorsque l’on manque de confiance en soi par exemple.
  • Enfin, Linguistique cible votre langage et votre façon de communiquer. Vous avez plusieurs façons de faire passer une intention, ou une émotion.

Finalement, cela veut-il dire que la PNL me permettra de manipuler mon entourage ?

La réponse est non bien entendu. Les personnes en face de vous garderont toujours leur libre arbitre. Et vous aurez les mêmes chances de faire faire ce que vous voulez aux autres en mettant votre plus beau costume, et en faisant votre plus beau sourire, qu’en utilisant la pnl.

Tout dépendra finalement de l’intention qui se trouve derrière votre utilisation de ce qui n’est qu’un ensemble de techniques. Néanmoins, plusieurs études sociologiques ont clairement démontré des comportements différents face à certaines tenues vestimentaires, ou certaines façons de se comporter. Mais tout cela est relatif. Et je me laisse dire que cela ferait également un excellent sujet pour un prochain article ! Alors je vais simplement m’arrêter là. 😉

Ce sujet intéresse beaucoup les lecteurs de cet article

>>> CLIQUEZ ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.