confiance en soi

Assertivité : Osez-vous dire non ?

RECEVEZ MAINTENANT VOTRE EBOOK

“NON” N’A JAMAIS ÉTÉ UN GROS MOT

Apprenez dès aujourd’hui à exprimer et défendre vos pensées

APPRENEZ À DIRE NON !

Oser dire non, c’est finalement apprendre à se dire oui à soi-même. Il est donc important de refuser parfois de faire certaines choses, dans le but de vous préserver. Et je vais vous en expliquer les raisons dans cet article.

Pour commencer rappelez-vous la dernière fois où vous avez voulu dire non, mais que vous n’avez pas osée. Qu’est-ce que vous avez alors ressenti ?

Pour beaucoup, oser dire non est quelque chose de délicat, voire difficile à faire. Et il faut bien l’avouer, savoir dire non représente parfois un vrai challenge psychologique ! Après tout, c’est aussi dire non à la volonté d’aider quelqu’un, de donner ou de comprendre l’autre.

Pourtant, ce simple mot est une des clés qui vous aidera à vous affirmer et à adopter un comportement plus assertif à l’avenir. Refuser la contrainte, ou certaines responsabilités afin de vous préserver est parfois nécessaire pour votre épanouissement personnel. Et vous n’êtes pas responsables de toutes les décisions, actions et implications de votre environnement.

Mais ce simple refus est également source de conflits internes et de mal-être. Et cela peut vous laisser un sentiment de culpabilité ou de remords me direz-vous. C’est vrai, mais à l’inverse dire toujours oui c’est aussi affaiblir votre légitimité au sein de votre sphère personnelle. Les autres personnes y verront très rapidement un aveu de faiblesse dont ils se serviront pour en tirer profit la plupart du temps.

Il est reconnu qu’en cas de problème, on ne se tourne pas vers les personnes les plus qualifiées pour nous aider, mais plutôt vers celles qui n’oseront pas nous dire non.

Cette tendance à ne pas savoir dire non lorsqu’il le faut finira par avoir des effets négatifs à long terme. Parce que vous ne saurez certainement pas plus dire non aux tentations, aux excès, ou aux manipulations dans certains cas.

En adoptant un comportement assertif, vous allez devoir faire passer vos idées, et enfin dire ce que vous souhaitez ou ne souhaitez pas tout en respectant les personnes face à vous. Pour cela, il va falloir apprendre à maîtriser différents outils pour améliorer votre capacité à mieux communiquer.

Comment dire non à une personne que l’on ne souhaite pas aider sans culpabiliser ? Quelles sont les méthodes pour faire preuve de plus d’assertivité tout en restant une bonne personne ?

C’est que nous allons voir maintenant afin de vous aider à débloquer cette situation, et vous affirmer de façon plus efficace.

I) LES 5 RAISONS QUI VOUS FERONT OSER DIRE NON

assertivité communication

Si vous souhaitez dire non à quelqu’un, il faut bien sûr éviter d’exprimer un refus de manière sèche et brutale. Cela n’aura pas de bons effets sur vous et sur votre entourage. Pour que cela se passe bien, choisissez plutôt de faire preuve d’une communication particulière que l’on appelle de la communication assertive.

Il existe de nombreuses barrières qui nous poussent à ne pas oser dire non. Mais ce dont on a certainement le plus peur, c’est de la réaction des autres face à notre refus. La seule option qui nous reste est alors de se taire, et donc de mettre de côté notre avis et ce que nous ressentons. Pourtant, en faisant une fois de plus preuve d’assertivité vous pourriez choisir de vous exprimer avec diplomatie et empathie.

La communication assertive signifie oser dire les choses. Et savoir communiquer en osant dire les choses, c’est exprimer ce qu’on ressent. Personne ne pourra jamais vous reprocher d’exprimer votre avis ou votre ressenti devant une situation. Bien au contraire, en apprenant à oser dire non vous allez même vous éviter certains désagréments.

Voici 5 raisons qui doivent vous pousser à faire preuve d’assertivité en osant dire non :

  1. Lorsque vous répondez toujours oui aux besoins et aux demandes de tout le monde, vous finissez par négliger ce qui est important pour vous. Et à terme, vous risquez de laisser votre vie de côté.
  2. Dire oui à tout, c’est souvent une façon de vouloir plaire à tout le monde. Mais devenir assertif veut dire s’affirmer et certainement déplaire à quelques-uns. Oser dire non fait donc partie de ce travail sur vous et votre confiance en vous.
  3. En n’exprimant pas vos propres besoins, vos envies et vos désirs, vous n’agirez pas en accord avec vous-même et vous finirez par perdre de vue vos propres valeurs. C’est pourquoi oser dire non vous aidera à faire grandir votre estime de soi.
  4. Si vous n’osez pas dire non, vous ne fixerez aucune limite face aux personnes toxiques qui peuvent en profiter pour vous contrôler et vous manipuler… Pouvoir dire non est donc une excellente façon de vous protéger de ces personnes négatives et d’éviter de tomber dans leur piège de la manipulation.
  5. Enfin, oser dire non est la base d’une communication assertive. Oser dire ce que vous ressentez pour être en accord avec vous-même. Voilà une des clés de votre bien-être futur.

Mon partenaire

Zen-People.com

confiance en soi / stress / seduction

Accompagnement psychologique et coaching de 6h à 24h, 7j/7

>>> JE PRENDS RDV !

II) POURQUOI JE N’OSE PAS DIRE NON ?

assertivité oser dire non

Je vois principalement 3 explications au fait que vous n’arriviez pas à dire non face à une demande. La première, et peut-être la plus évidente, c’est la peur.

En effet, nous avons souvent peur de la réaction que peut entraîner un non ferme et définitif. Et cela va alors entraîner tout un tas de questionnement :

  • Est-ce que mon refus entraînera un conflit ?
  • Est-ce qu’on va me juger et me critiquer simplement parceque j’ai dit non ?
  • Est-ce que cela fait de moi un égoïste ?
  • Est-ce que je vais blesser ou vexer la personne qui m’a demandé quelque chose ?
  • Est-ce que je vais devoir me justifier ou bien m’excuser pour ce refus ?
  • Est-ce que je vais culpabiliser ?

La seconde raison qui nous force à accepter toute demande est due aux croyances limitantes. Ce sont toutes ces  choses que l’on a entendues à travers notre éducation, les films ou encore les croyances que l’on a nous-mêmes construites :

  • Il faut toujours être gentil avec tout le monde;
  • Il faut penser aux autres et toujours aider son prochain;
  • Il est mal poli de dire non à quelqu’un;
  • Refuser d’aider une personne est un signe d’égoïsme.

Enfin, la dernière barrière à venir se dresser devant votre besoin de vous affirmer est sans aucun doute le manque d’estime et de confiance en soi :

  • Vous avez l’impression de valoir moins que les autres, et donc votre avis compte peu;
  • Vous pensez tout simplement être incapable de dire non;
  • Vous pensez ne pas avoir la légitimité ou le charisme pour refuser une demande;
  • Et finalement, votre manque de confiance vous force à croire que les autres vous rejetteront si vous leur refusez votre aide…

III) DEVENEZ PLUS ASSERTIF : OSEZ DIRE NON !

assertivité oser dire non

Afin de vivre votre prochain refus comme une liberté sincère et méritée, il vous faut réussir à imposer votre décision en faisant preuve d’affirmation personnelle et d’assertivité. Et pour soulager votre conscience du poids de ce refus, nous allons voir maintenant ensemble 3 méthodes pour oser dire non :

Soyez franc et ferme quand vous dites non à quelqu’un.

Voilà, votre décision est prise et ce sera un non ! Alors, exprimer ce non de façon ferme. Ne vous montrez surtout pas hésitant en laissant des “portes ouvertes”.

Si vous ne formulez pas de réponse claire, cela laissera le problème en suspens et pourra même créer une incompréhension de la personne face à vous :

“Il ne m’a pas dit oui, mais il ne m’a pas dit non… Je vais attendre qu’il me donne une réponse claire”.

“Finalement je ne sais pas s’il va m’aider, est-ce que je peux lui faire confiance.” 

Ne cherchez pas à vous justifier en refusant quelque chose.

Pouvoir dire non sans se justifier semble une méthode assez dure à appliquer. Mais souvent, le paradoxe c’est que vous compliquerez plus la situation en cherchant des excuses et des explications à votre refus…

Nous avons tout l’exemple de l’excuse bidons pour éviter de devoir dire oui à t-elle ou t elle demande. Mais personne n’est dupe ! Et à moins d’être un a du mensonge, il n’y aura pas grand monde à tomber dans le panneau. Ne soyez pas comme ces personnes qui se cachent derrière le mensonge. Restez vous-même.

Prenez simplement l’habitude de dire non, quelle que soit votre motivation, et sans vous forcer à vous justifier. Faire preuve d’assertivité, c’est également assumer vos refus.

Ce sera d’abord le meilleur moyen d’apaiser votre conscience. Puis un refus clair et sans justification sera toujours bien mieux accepté, qu’une explication montée de toutes pièces et dont personne ne croit.

Prenez le temps de la réflexion pour répondre.

Dans le cas où votre manque d’assurance essayerait de prendre le dessus, et que vous ne savez plus très bien ce que vous souhaitez, réellement mieux vaut dire que vous allez réfléchir plutôt que de changer d’avis tout de suite ou de regretter par la suite.

Au besoin, demandez un délai de réflexion pour analyser la proposition à tête reposée, et pourquoi pas proposer une solution alternative.

Prenez bien le temps de repenser à la demande que l’on vous a faite. Et sentez-vous libre d’accepter ou de bien de refuser si cela vous paraît bon pour vous. Redites ensuite à votre interlocuteur que vous avez bien réfléchi et que vous avez pris votre décision : c’est non !

Le but de cet article et de vous aider à oser oui ou non librement à ceux qui vous entourent. Cela vous fera prendre confiance en vous et vous aidera à affirmer votre personnalité.

Ce sujet intéresse énormément mes lecteurs :

>>> CLIQUEZ ICI !

Comment oser dire non ? Voici 10 façons de refuser une demande

oser dire non

Nous avons vu ensemble les raisons de vous affirmer et l’importance d’arriver à oser dire non. Mais quelle que soit la formule choisie, dites-le gentiment et fermement.

Pour vous y aider, je vous donne 10 façons de refuser une demande. Cela devrait vous aider à mettre les formes. Mais dans tous les cas, ne culpabilisez jamais de dire non à quelque chose qui vous met mal à l’aise ou ne vous plaît pas.

Pour toute personne manquant d’assertivité, dire non est certainement une des choses les plus difficile à faire. Que cela soit à votre patron ou à votre conjoint, si vous n’avez pas les bonnes méthodes la situation vous échappera.

1. Imaginez votre excuse à l’avance

Vous avez certainement un tas d’exemples en tête d’excuses bidons sorties au dernier moment que personne ne crois… Y a pas à dire, ça sonne faux ! Alors qu’une excuse raisonnable, il est relativement simple vous permettra bien plus naturellement de décliner une offre.

C’est pour cela qu’il est préférable de réfléchir à l’avance aux raisons que vous pourriez invoquer pour justifier un non.

Cette méthode va vous aider au départ à passer l’étape du Non. Le but ici n’est absolument pas de devenir un as du mensonge. Devenir assertif, c’est avant tout s’affirmer et affirmer vos choix.

Mais oser dire non est loin d’être un exercice facile si vous manquez de confiance en vous. Alors il faut avancer pas à pas. Et cette première méthode est un excellent moyen pour vous de vous lancer.

2. Restez vague mais convaincu

Lorsque vous avez décidé de dire non à quelqu’un, faite le, le plus simplement possible. Un “Non, cela ne sera malheureusement pas possible.” est une très bonne méthode.

Dites-le gentiment mais fermement. Si l’autre personne insiste, cela doit alors s’accompagner d’arguments solides.

3. N’affaiblissez pas votre ‘non’

Ce point reprends un partie ce que l’on a dit précédemment. Un refus le plus simple possible sera de loin le plus efficace.

Mais ici vous devez surtout éviter le piège du “peut-être”. Cela ne fera que repousser votre non, ou bien l’affaiblir le moment venu. Et il y a alors de fortes chances que vous finissiez par dire oui à contre cœur…

4. Dites non de manière honnête

Ici, ce que vous devez retenir c’est de ne jamais donner d’excuses trop compliquées.

On dit qu’un non honnête est un bon refus. Et si vous parvenez à développer suffisamment votre assertivité, vous parviendrez de mieux en mieux à assumer votre refus naturellement.

L’autre personne vous comprendra mieux dans ce cas-là, et acceptera plus facilement vautre refus.

5. Reportez votre réponse

Si nous l’avons vu dans le point 3, ce n’est pas la meilleure des stratégie car vous pourriez affaiblir votre non, cela peut être une aide pour préparer votre refus.

Dans ce cas, un “Pouvez-vous me le demander plus tard ?” fonctionnera très bien.

Ne le faites pas sur un ton prometteur qui laisserait trop d’espoir. Vous ne pouvez vraiment pas y répondre maintenant. Cette méthode aidera les plus timides à trouver la meilleure façon de dire non.

6. ‘il n’y a rien de personnel’

Les raisons de votre refus peuvent être de différentes natures. Mais il y a parfois la peur de blesser l’autre en face de vous.

Alors, pour vous aider à oser dire non (et alléger votre culpabilité) n’hésitez pas à poursuivre votre non en expliquant que la personne qui vous le demande n’est absolument pas en cause. Il n’y a absolument rien de personnel ou méchant dans ce non.

7. Proposez une alternative

Voici une autre façon de dire non à laquelle vous n’aviez peut être pas pensé. La raison peut être que vous ne pouvez vraiment pas accepter la proposition, ou bien vous ne voulez pas.

Dans les deux cas, vous pourrez proposez vous-même une alternative : ‘Non, ce n’est pas possible mais je peux en revanche ceci…’

Vous osez ainsi dire non en refusant la proposition en tant que tel, mais vous faites preuve d’assertivité en proposant une alternative avec de nouvelles conditions qui vous serons plus favorables.

8. Un non positif ?

Et bien oui ! Une façon très particulière de dire non et de formuler ce refus en positivant.

Je vous donne un exemple : ‘Merci pour votre proposition, ça me fait réellement plaisir que vous pensiez à moi mais je ne peux vraiment pas.’

Vous avez ainsi neutralisé le côté négatif de votre refus en faisant ressortir le côté positif de la demande. Et généralement, la personne en face vous répondra alors en souriant.

10. Ne répondez rien

Voici une méthode un peu radicale, mais qui sera utilisé dans un cas particulier.

Il arrive que certaines personnes toxiques insiste “lourdement” et de façon intempestives pour obtenir un oui de votre part…

Ceci n’est absolument pas un comportement assertif. Et si vous avez encore des difficultés à dire non, ignorer quelqu’un n’est certes pas facile mais c’est parfois l’option la plus appropriée.

Cela peut vous paraître impoli. Mais si la personne insiste après plus refus de votre part, c’est avant tout elle qui est impoli. Alors ne culpabilisé pas et faites la “sourde oreille”.

Voici à présent 20 façons différentes de dire non en mettant les formes :

1. Je n’ai pas envie.
2. Je n’ai pas le temps.
3. J’ai autre chose de prévu.
4. Je ne pourrai pas.

5. Je suis fatigué.
6. Je vais voir, mais ce sera sûrement non.
7. Ne le prends pas mal, mais je préfèrerais faire autre chose.
8. Ce n’est pas le bon moment pour moi.

9. Il faut que j’y réfléchisse.
10. Je dois consulter mon planning mais je ne pense pas que ce sera possible.
11. Je dois regarder mon agenda.
12. Je crois que j’ai déjà quelque chose de prévu ce jour-là.

13. Je ne suis pas sûr d’être disponible.
14. Je suis débordé en ce moment.
15. J’ai des choses urgentes à finir d’abord.
16. Je ne pourrai pas me libérer.

17. Je passe le week-end en famille.
18. Je vois des amis.
19. J’ai un dîner en amoureux.
20. J’ai prévu de me prendre une journée pour moi.

RECEVEZ MAINTENANT VOTRE EBOOK

“NON” N’A JAMAIS ÉTÉ UN GROS MOT

Apprenez dès aujourd’hui à exprimer et défendre vos pensées

CONCLUSION :

Dites-vous bien que ce n’est pas parce que vous exprimez un refus que vous serez détesté ou dévalorisé. C’est même souvent le contraire qui se produira. Vous vous ferez davantage respecter en osant dire non, plutôt qu’en acceptant toutes les demandes.

La notion d’égoïsme est également très présente lorsqu’il s’agit de s’affirmer. Mais les gens qui joueront cette carte en vous traitant d’égoïste seront ceux qui souhaitent que vous leur fassiez plaisir, et que vous satisfassiez leurs besoins. S’écouter et se respecter peut être considérée comme une forme d’égoïsme. Mais il s’agit ici d’un égoïsme positif. Ce n’est pas égoïste de penser à soi.

Enfin je voulais aborder un dernier point qui reste néanmoins essentiel. L’objectif ici n’est pas de devenir une personne fermée. Il ne s’agit pas de tomber dans l’excès inverse et dire non tout le temps et à tout le monde. Parfois dire “oui” vous embêtera, mais vous devez garder en tête que de certaines contraintes naissent les choses positives. Cet article ne concerne pas simplement le fait de dire « Non ». Mais il s’agit de vous faire découvrir un vrai pilier du développement personnel pour vous aider à vous faire confiance.

C’est en vous affirmant au quotidien que vous pourrez réussir votre vie et gagner en bien-être. Alors, faites-vous confiance dès à présent ! Le but à atteindre est de trouver un équilibre pour être heureux sans laisser les autres profiter de vous. Oser dire non est la première étape pour prendre votre vie en main et devenir plus assertif

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.