Comment pouvez vous échapper à la Rat race ?

Qui est dans la Rat Race ?

C’est peut être la première fois que vous entendez cette expression de « rat race ». Littéralement cela se traduit en français par « la course des rats ». Et vous avez des chances (si l’on peut dire ainsi) de faire vous aussi partie de cette course. On pourrait tout d’abord définir la « rat-race » comme un cercle vicieux, dans lequel les personnes sont prises au piège, et bien souvent sans même s’en rendre compte. Le cercle vicieux prends alors forme dans cette course folle vers l’argent et le bonheur. Et le plus difficile reste alors pour nous de réussir à s’en échapper.

Quant au principe de la course, il est assez simple à comprendre. On fait partie de la rat race quand on vit pour travailler. On travaille chaque jour pour pouvoir payer ses factures et ses emprunts. Et si vous avez un job de bureau bien payé mais ennuyeux, ou trop stressant, et qui ne laisse aucune place pour votre vie personnelle, ou votre famille, vous faites bien partie de la « course ».

 

1) 1, 2, 3 : Partez !

 

 

Avant d’aller plus loin, et pour prendre un peu de recule sur cette fameuse course, voici quelques questions aux quelles vous devrez essayer de répondre :

 

  • Avez vous déjà essayé d’échapper à la rat race ?
  • Pensez vous qu’il est possible d’y échapper ?
  • Êtes vous prêts à faire ce qu’il faut pour sortir de la course ?
  • Souhaitez vous gagner en liberté et en qualité de vie ?

 

Ceux sont bien là les questions que toutes personnes devrez se poser au court de sa vie. Pour exemple, il n’y a qu’à voir les nombreuses personnes qui, le dimanche soir, dépriment déjà en voyant le week-end se terminer. C’est malheureusement le seul schéma persistant que la société actuelle nous propose par défaut. Sans mon travail, je suis moi même incapable à l’heure actuelle de vivre et payer mes factures. Je fais donc partie de la rate-race. Nous sommes en général obligés d’obéir à ce schéma parce que c’est le seul que l’on nous a enseigné.

Mais après tout, si tant de personnes reste dans la course, ce n’est peut être pas un si mauvais choix que cela me diriez vous.

2) Pourquoi rester dans la Rat Race ?

 

Voici quelques points que j’ai relevé, et qui pourraient justifier le choix de la majorité des personnes à rester dans la rat race.

 

  • Tout d’abord, vous serez d’accord avec moi pour dire que la sécurité financière reste un point important. Les factures arrivent chaque mois irrémédiablement, un revenu lui aussi régulier facilite donc grandement le règlement. Tant que vous travaillez dans une entreprise, vous avez techniquement les possibilités de subvenir à tous ces besoins.
  • Si une des alternative à la rate race se trouve dans entrepreneuriat, il y a également la peur de quitter son travail à prendre en compte. En effet, les risques de créer un business sont réels. Vous pouvez très bien parvenir à votre objectif, et ainsi parvenir à vous échapper de la « course » et vivre une vie plus épanouissante, et enrichissante. Mais, faute de clients ou d’une bonne gestion, et le bilan sera alors tout autre.
  • Vous avez enfilé vos « pantoufles de ciments ». Cette expression traduit l’acceptation que vous avez face à votre situation. Votre travail n’est peut être pas le plus passionnant, et vous passez certainement une plus belle journée si vous ne croisez pas votre patron. Mais lorsque vous travaillez, vous gagnez votre vie, et la société de consommation et du crédit s’ouvre alors à vous. Cela apporte une sorte de compensation, qui vous fera dire que votre situation après tout, n’est pas si mal. Alors pourquoi risquer de tout perdre pour sortir de la rate-race.

Le monde s’efforcent de bien travailler afin de gagner de l’argent. Alors chaque matin, ils prennent le bus ou le métro, puis 8 heures au bureau, pour rentrer et dormir, et recommencer le lendemain. Ce rythme permet-il une vie personnelle épanouie ? Pourtant, c’est ni plus ni moins ce que nous propose la rate race. Passer notre vie active à sacrifier 40h par semaine pendant 40 ans (ou plus) à travailler. Vous ne serez pas libre de vos horaires, ni de votre temps. Mais après ces 40 années de travail, vous espérerez certainement que la société sera en mesure de vous reverser une retraite correcte afin de profiter un peu du temps qu’il vous reste.

3) La confiance en soi comme porte de sortie

 

 

Pour pouvoir connaître une vie meilleure et profiter pleinement du présent, il est primordiale de chercher un moyen de sortir de la rat race. Je prends ici parti de ne pas traiter la solution d’ « escape » de la rate race d’un point de vu économique. Dans la blogosphère, on lit souvent que la meilleure manière c’est de gagner assez d’argent pour ne plus travailler, ou bien d’avoir des revenus passifs qui le permettent. Mais vous savez déjà que l’argent reste indispensable pour vivre dans notre société. Et les choix que vous avez pour y parvenir sont assez simple à énumérer : être salarié, ou bien devenir son propre patron.

Je choisi donc de traiter plutôt la réflexion qui peut vous permettre d’atteindre vos objectifs. Ceci est un moyen pour parvenir à sortir de la routine générée par la rat race. Le plus important, c’est de faire en sorte que votre envie de bonheur et de succès n’empiète par sur votre qualité de vie. Ayez en tête que les personnes qui sont prises dans l’enfer de la rat race aspirent à une existence meilleure. Avoir plus de temps à consacrer à leurs passions, à leur famille, ou bien à prendre soin de leur santé.

Que vous aillez l’objectif de créer votre business, de changer de travail, ou bien de vous libérer plus de temps, cela se fera d’abord grâce à votre volonté. Vous devez donc commencer par chercher des outils qui vous aiderons à développer votre confiance en vous, et à vous projeter dans une dynamique de pensées positives. Sortir de la Rate-Race veut aussi dire aller à la rencontre de nouvelles choses, et sortir de votre zone de confort.

Conclusion :

Vous arrivez à la fin de cet article, et il y a certaines précautions que je souhaite partager avec vous. Tout d’abord, vouloir sortir de la course ne doit pas être votre seule motivation. Il y a toute une philosophie de vie qu’il faudra accepter en dehors. Tout le monde n’est pas fait pour vivre à l’extérieur de la Rate-race, et sortir de la course veut bien dire prendre quelques risques.

Comprenez bien ceci : la Rate race est avant tout une perception positive ou négative de son environnement. Si votre vie actuelle vous convient parfaitement, si votre travail est passionnant et que vous êtes heureux chaque jour d’aller travailler, vous ne faites alors pas partie de la Rat Race. C’est donc ici que nous arrivons à la frontière invisible, entre la personne qui subira sa vie professionnelle ou bien personnelle, et celle qui la vivra pleinement.

Commentaires fcbk

Leave A Response

* Denotes Required Field