Comment méditer autrement en prenant un bain de forêt ?

Et si vous preniez un bain de forêt ?

Afin de vous apporter les meilleurs outils pour lutter contre le stress, je vais vous emmener aujourd’hui au Japon. Enfin vous emmener… façons de parler bien entendu. Mais vous avez très certainement remarqué que nos amis japonais avaient une vraie approche du problème de stress. Ils ont même une avance incomparable sur la lutte proactive du stress. Alors, si comme moi vous cherchez à minimiser l’impact du stress sur votre santé, cet article est pour vous ! Vous allez y découvrir une solution simple et naturelle.

Alors quelle est cette solution venue tout droit du pays du soleil levant ? Vous connaissez sans doute le terme de « bain de soleil » utilisé chez nous. Et bien les Japonnais eux, on une pratique qu’ils appellent le shinrin-yoku ou « bain de forêt ». Je vais maintenant vous détailler le principe, ainsi que la façon dont vous devez la pratiquer.

1- le principe

Le principe du shinrin-yoku ou bain de forêt est relativement simple : vous vous rendez dans une forêt agréable à côté de chez vous, afin de contempler la nature et les arbres autour de vous. Dans cette pratique, il s’agit tout bonnement de vous amener à porter attention aux couleurs, aux sons, et aux odeurs. On va pouvoir ici parler d’une réelle forme de méditation, qui consiste à être présent à l’environnement qui vous entour. Ainsi, labsence de sur-stimulation et la concentration sur l’environnement, va contribuer à installer une certaine relaxation en vous.

Cela peut vous paraître relativement simple comme outils de lutte contre le stress. Mais le shinrin-yoku a de réels effets sur notre santé. Et cette pratique a été longtemps encouragée par le gouvernement japonais. De 2004 à 2012, les autorités japonaises ont ainsi dépensé près de 4 millions de dollars pour analyser les effets psychologiques et physiques de la forêt sur l’être humain. S’en suivi des résultats plus que probants : le système immunitaire après exposition à un « bain de forêt » est s’en trouvé renforcé. Plus précisément, l’activité des cellules NK de l’immunité, qui tuent notamment les cellules tumorales ou infectées par des microbes, voient leur activité nettement augmenter.

A la suite de tests effectués sur 250 personnes avant et après une thérapie de 30 minutes en forêt, il s’est avéré que leur niveau de stress avait diminué suite à ce bain de forêt. Une autre étude menée cette fois ci sur 498 volontaires avait, elle, conclu que les balades en forêts contribuaient à réduire la dépression. « Les environnements forestiers peuvent être vus comme des paysages thérapeutiques« , affirmaient ainsi les chercheurs.

2- En pratique

Alors peut être qu’à présent vous ressentez une envie irrésistible d’aller vous ressourcer en forêt ? Très bien ! Mais prenez encore quelques instant afin de finir les quelques lignes de cet article. Je vais vous donner à présent les grands principes pour bien pratiquer le « bain de forêt ». Le Shinrin-Yoku est à la porté de quiconque peut accéder à un environnement forestier. Il peut s’agir également d’un parc relativement grand permettant de se couper du bruits des villes. Vous allez devoir y éveiller, et j’ai même envie d’utiliser le terme « réveiller« , tous vos sens.

En effet, nous sommes aujourd’hui de plus en plus coupé de la nature. Nous privons donc nos sens de nombreux stimulus. Et ce phénomène va très certainement s’intensifier, le nombre de citadins devant augmenter de 75 % dans le monde d’ici 2050.

Je vais donc vous donner les grands principes, afin de tirer le meilleur de votre Shinrin-Yoku :

  • Commencez par systématiquement éteindre votre Smartphone : vous allez devoir réapprendre à porter attention au monde qui vous entoure. Être régulièrement distrait par une notification facebook, ou bien un appel ne vous aidera pas dans cette tâche.
  • Respirez et sentez : d’après les scientifiques, les multiples huiles essentielles qu’on retrouve dans les forêts, les plantes que les arbres émettent pour se protéger des germes et des insectes seraient en partie responsables des biens-faits sur notre organisme.
  • être attentif à tout ce qui se passe en vous et autour de vous : il s’agit là de la partie méditation. Se concentrer à la fois sur vos ressentis, et sur votre environnement vous permettra de complètement lâcher prise. Ainsi, vous pourrez très certainement commencer à ressentir vos muscles se détendre, et votre respiration se ralentir.

3- Les biens-faits

Vous êtes maintenant certainement impatiens d’enfiler vos chaussures, et de vous enfoncer dans la première forêt que vous allez croiser. Et vous avez tout à fait raison. Voici une solution simple, et entièrement naturelle qui vous apportera de nombreux bénéfices sur votre santé. Mais détaillons ensemble concrètement, quels biens-faits vous allez pouvoir attendre de ces « bains de forêt ».

Selon plusieurs études, se balader en forêt aurait des effets bénéfiques sur le niveau de stress, mais également sur le système immunitaire, l’humeur, la confiance en soi, la forme physique, la mémoire, l’attention, ou encore la créativité. Rien que ça !

Alors voici ce que vous pouvez attendre d’une bonne pratique du Shinrin-Yoku :

  •  Diminution de l’anxiété / du stress
  • Amélioration des fonctions cognitives,
  •  Amélioration de l’humeur
  • Diminution du rythme cardiaque et la pression artérielle
  • Renforcement de la créativité
  •  Augmente le sentiment de bien-être

Vous trouvez peut être que la liste est certainement déjà bien fournis. Et bien pour le même prix, je vous rajoute un bonus ! Et oui, en supplément vous aurez l’activité physique de marche, qui en elle même apporte également les biens-faits qu’on lui connaît. La liste d’études menées sur le sujet n’en finit plus d’apporter de nouveaux bénéfices à cette pratique.

 

Conclusion

Sachez que les pays asiatiques ne sont pas les seuls à avoir recours à cette pratique. Dans les pays nordiques, on trouve la sylvothérapie (le soin à partir des forêts) qui repose également sur les bienfaits du parfum des arbres, du bruissement des feuilles, de la sensation d’apaisement qui amènent naturellement au calme. En plus de s’éloigner des pollutions chimiques et sonores de la ville, ces balades en forêt contribueront à un renforcement du système immunitaire. Cette conséquence est expliquée par le véritable cocktail de phéromones et d’huiles essentielles que rejettent les arbres et les plantes. Enfin, les états-unis se sont également emparé de la pratique, afin de la renommer green detox.

En occident on émet encore trop souvent de doutes sur ce type de médecine alternative. Mais que vous y croyez ou non, une petite promenade en forêt vous fera quoi qu’il arrive le plus grand bien.

 

Avant de partir, je vous propose de parcourir un autre article régulièrement consulté qui pourrait également vous intéresser :

Comment améliorer votre santé grâce aux outils de développement personnel

Commentaires fcbk

Leave A Response

* Denotes Required Field