angoisse nocturne stress insomnie
sommeil,  Stress&Angoisses

4 méthodes pour lutter contre l’angoisse nocturne naturellement

L’insomnie et l’angoisse nocturne liée au stress

Il y a différents facteurs pouvant expliquer que l’on soit sujet aux insomnies ou à de l’angoisse nocturne.

On parle par exemple d’insomnie psychophysiologique lorsque vous souffrez tellement de ne pas dormir, que vous finissez par ressentir une réelle peur et une angoisse à vous coucher. L’insomnie se nourrit alors elle-même, puisque la peur de ne pas pouvoir s’endormir va empêcher l’endormissement. C’est alors tout un conditionnement dans lequel vous créez une association négative entre le fait d’aller se coucher, et l’angoisse de ne pas arriver à vous endormir.

L’angoisse de performance peut également faire son apparition. C’est la peur de ne pas réussir à s’endormir ou à dormir suffisamment, avec une incapacité de vous endormir à une heure planifiée.

Ce type d’insomnie peut être le produit de situations stressantes que vous subissez durant votre journée. La racine de ce trouble est sans aucun doute liée au stress.

Il est donc indiscutable que réduire votre stress vous aidera à chasser l’angoisse nocturne, et vous aidera à retrouver des nuits tranquilles.

 


formation auto hypnose


1) Chassez les pensées parasites pour vous libérer de l’angoisse nocturne :

pensée toxique insomnie angoisse nocturne

Au moment de vous coucher, votre stress accumulé tout au long de la journée va tout d’un coup ressurgir. Ses pensées que j’appelle des pensées parasites vont alors devenir votre première source de stress, et pourront provoquer de l’angoisse nocturne.

Plus vous allez vous focaliser sur vos pensées, et plus vous aurez de mal à vous en défaire et à trouver le sommeil.

C’est pourquoi vous devez absolument enrayer ce flot de pensées, en arrivant à reprendre le contrôle. Vos pensées sont la source de vos peurs, de vos angoisses nocturnes, et de votre négativité.

Voici une des méthodes que j’utilise, pour m’aider à calmer mes pensées négatives et les sources de stress, au moment de me coucher.

Cette méthode consiste tout simplement à vous décharger l’esprit de ce qui vous harcèle. Au moment de vous coucher, prenez avec vous un simple cahier et un crayon. Puis, pendant quelques minutes, vous allez décharger toutes les pensées parasites qui reviennent sens cesse dans votre tête.

Concrètement, notez toutes les choses qui vous passent par la tête. Cela peut être des tâches que vous devez absolument accomplir le lendemain. Ou bien des questionnements dont la réponse est encore incertaine.

Cet exercice peut paraître simple. Mais il s’appuie à la fois sur le concret, et l’imaginaire. Le concret vous force à noter les choses sur le papier. Ces notes vous rassureront, car elles vous serviront de sauvegarde, et  vous ne craindrez plus d’oublier telle ou telle chose.

L’imaginaire est également important. Le fait de déverser vos angoisses doit vous donner la sensation de décharger votre esprit de tout cela. Et une fois que vous refermez le cahier, dit vous que toutes ses pensées parasites sont à présent enfermées dans ce cahier. Elles ne peuvent plus en sortir, et vous pouvez commencer à lâcher prise.

Vous devez y croire pour que votre mental se mette en condition de détente et de relaxation.

Vous pouvez également répéter des phrases dans votre tête pour appuyer cette idée d’enfermer vos pensées parasites. Votre esprit doit comprendre que vous avez réglé le problème pour aujourd’hui, et qu’il est temps de vous endormir.

2) De la lumière pour vous guider vers le sommeil

Voici un petit outil que je trouve très intéressant. Vous pourrez l’utiliser simplement le soir dans votre lit, ou lors de vos séances de séances de cohérence cardiaque.

Il peut vous aider à faire diminuer votre stress,  baisser votre anxiété généralisée, tout en vous amenant trouver rapidement le sommeil. Le principe est très intéressant. La particularité de ce petit objet est qu’il va se servir de la lumière pour vous guider dans votre respiration.

Inspiré par les séances de méditation et la cohérence cardiaque, Dodow (c’est son petit nom) va projeter de la lumière au plafond. Ensuite… laissez-vous guider !

En vous concentrant sur cette lumière, vous allez commencer inconsciemment à faire ralentir votre flux de pensées, et synchroniser votre respiration sur les pulsations lumineuses.

Dodow vous emmène alors progressivement d’un rythme de 11 à 6 respirations par minute.

Se concentrer sur le halo de lumière aura un effet hypnotique. Votre respiration deviendra très lente, propre à une séance de cohérence cardiaque qui permet de ralentir progressivement votre métabolisme. Vous occuperez alors votre esprit avec une activité plus relaxante. Et chasserez doucement les pensées toxiques qui nourissent votre angoisse nocturne et vous maintienent éveillé(e).

>>> Essayez-le vite, c’est par ici !

3) Apprenez à lâcher prise contre l’angoisse nocturne :

lacher prise stress angoisses

 

La méthode du Lâcher-prise peut s’expliquer et s’appliquer de bien des façons. Mais une manière très simple de la comprendre consiste à l’opposer au contrôle.

Nous ressentons tous un besoin de contrôle dans notre vie. Que ce soit au travail, sur notre vie personnelle, sur nos émotions, ou bien même sur les autres. Nous aimerions même avoir le contrôle sur des événements qui justement sont tout simplement hors de notre contrôle. Et c’est souvent ces derniers qui créaient une grande source de stress et d’angoisses chez nous.

Le lâcher-prise consiste à prendre conscience que nous ne pouvons pas tout contrôler ni changer les événements ni les personnes. Nous pouvons seulement changer notre façon de les percevoir.

Vous devez commencer par différencier trois choses :

– Ce que vous pouvez contrôler;
– Ce que vous pouvez influencer;
– Tout ce que vous ne pouvez ni contrôler ni influencer.

Ensuite, demandez-vous quel est l’élément déclencheur de ces inquiétudes ? Puis, focalisez votre attention sur les éléments pour lesquels vous avez une influence directe. Inutile que vous perdiez votre énergie avec des choses hors de portée pour vous.

Enfin, sachez que le lâcher-prise est avant tout un acte de confiance. Cela veut dire que vous devez d’abord réussir à accepter vos propres limites, et vous faire confiance.

Accepter cette façon de percevoir les choses, vous donnera la chance de vivre avec moins de stress.

4) Les huiles essentielles : une solution naturelle à utiliser contre l’angoisse nocturne et le stress

 La lavande vraie pour calmer vos tensions :

 

Résultat de recherche d'images pour "fleur de lavande"

L’huile essentielle de lavande vraie (ou “lavande fine”) mérite sa place dans le top 3 des huiles naturelles.

Elle a non seulement un effet calmant important sur votre système nerveux, mais c’est aussi une huile qui est très simple d’utilisation et d’une parfaite innocuité, tant sur la peau que par voie orale.

L’huile essentielle de lavande est donc parfaite contre le stress et l’angoisse nocturne.

Comment l’utiliser ?

Pour vous détendre plus facilement, et trouver le sommeil plus rapidement, plusieurs possibilités d’utilisation :

– En diffusion dans votre chambre : une demi-heure, à une heure avant de vous coucher, versez huit à dix gouttes d’huile dans un diffuseur ou,bien dans un bol d’eau bouillante ;
– Sur du tissu : déposez deux gouttes pures sur votre oreiller, ou sur votre pyjama ;
– Voie orale : vous pouvez également ingérer cette huile essentielle en mélangeant une à quatre gouttes dans une cuillère à café de miel ou d’huile d’olive.

L’orange douce avant de vous coucher :

 

L’oranger doux tout comme l’huile essentielle de lavande à des vertus calmante et relaxante. Avec son parfum fruité, elle sera d’une aide précieuse pour calmer votre stress, de l’angoisse nocturne et vous aider à vous endormir.

Elle est à la fois apaisante pour l’esprit et sédatif. Elle convient également aux enfants de plus de 3 ans, mais est à éviter pendant les trois premiers mois de grossesse et avant une exposition au soleil, parce qu’elle est photosensibilisante.

Comment l’utiliser ?

En cas de période de stress plus important, ou de panique nocturne, versez deux gouttes d’huile essentielle sur un mouchoir et respirez. Attention, lorsque l’huile essentielle touche l’air ou subit la chaleur, elle s’évapore. Il vous faut donc en faire un usage immédiat.

Le soir, diffusez dix gouttes une heure avant de vous coucher dans la pièce où vous dormirez.

Vous pouvez également opter pour un massage avec cette huile essentielle.

La camomille romaine pour les angoisses nocturnes :

 

http://huiles-essentielles-aromatherapie.eu/wp-content/uploads/camomille-romaine-plante.jpg

L’huile essentielle de camomille romaine est parmi les huiles les plus apaisantes. Elle va non seulement faciliter votre endormissement, mais également réguler le système nerveux.

Elle est donc idéale pour calmer aussi bien l’irritabilité que des angoisses nocturnes.

Comment l’utiliser ?

Pour une action rapide, afin de calme un choc nerveux, privilégiez l’inhalation en versant deux gouttes sur un mouchoir. Puis vous respirez doucement votre mouchoir.

Afin de trouver plus rapidement le sommeil, choisissez plutôt la diffusion. Dix gouttes à diffuser dans votre chambre une demi-heure à une heure avant de vous coucher.

Chacune de ces huiles essentielles a une efficacité reconnue. Vous devez donc tester chacune d’entre elles, afin de trouver celle qui vous convient le mieux.

Les 3 principaux modes d’utilisation :

Voie orale : En dilution obligatoire sur un support. Je vous conseille néanmoins de demander toujours conseil auprès de la pharmacie ou d’un magasin dans lequel vous achetez vos huiles essentielles.

Voie cutanée : Le massage aux huiles essentielles est extrêmement efficace pour vous détendre et lâcher prise. L’acte de massage combiné aux pouvoirs des huiles essentielles reste la méthode la plus immédiate et efficace sur moi. Tester, c’est l’adopter !

Diffusion : Il existe sur le marché différents diffuseurs pour huiles essentielles que vous pouvez vous procurer.  Déclenchez le 20 minutes avant de dormir. Je mets une à deux gouttes d’huile essentielle que je laisse diffuser dans ma chambre à coucher.

>>> Découvrez ce mélange d’huiles essentielle Bio favorisant la détente et le sommeil

5) Manger plus sainement :

Résultat de recherche d'images pour "manger sainement"

La composition des repas influencera votre sommeil. Vous devez donc changer vos habitudes alimentaires pour  vous coucher dans des conditions optimales, réduire l’angoisse nocturne et avoir un endormissement plus rapide.

Après un repas lourd et déséquilibré, je ressens souvent des difficultés à trouver le sommeil. Aucune position ne me convient pour m’endormir, et ne les réveilles en plein milieu de la nuit se font plus régulier.

Pour aider mon corps à entrer plus facilement et rapidement dans une phase de sommeil, il y a quelques règles que je respect le plus souvent possible, et que vous pouvez également appliquer dès à présent :

Résultat de recherche d'images pour "icon légumes"

Le tryptophane

 

C’est un acide aminé que le corps ne sait pas fabriquer. Mais il est présent notamment dans les légumineuses, les graines et certains fruits, et permet la fabrication de la  sérotonine dans le cerveau. Sans rentrer dans les détails, ce neurotransmetteur va permettre de vous préparer au sommeil en favorisant la production de mélatonine aussi appelée « hormone du sommeil ».

Optez pour des fruits : la banane, les dattes et la mangue ont une teneur élevée en tryptophane. Ils vous aideront à vous détendre, et retrouver un rythme de sommeil sain, et de qualité.

Résultat de recherche d'images pour "icon alimentation"

Les sucres lents

 

Des études ont montré que les aliments contenants des sucres lents favorisent l’endormissement. Ils apportent des glucides qui agissent en facilitant la production de la sérotonine indispensable à la sécrétion de la mélatonine appelée « l’hormone du sommeil ».

Vous pouvez donc vous tourner vers les céréales complètes, pour préparer votre corps à mieux dormir.

Résultat de recherche d'images pour "icon thé"

Les tisanes relaxantes

 

Certaines plantes consommées en tisanes peuvent aider naturellement le corps et l’esprit à entrer dans un état de détente. Par exemple, la valériane, la passiflore, la verveine ou encore la fleur d’aubépine sont connues depuis des millénaires pour leurs propriétés relaxantes.

Une tisane avant l’heure du coucher saura vous détendre et vous fera le plus grand bien. À l’inverse, faites attention à la théine contenue dans le thé. Cette molécule aussi appelée caféine lorsqu’elle provient du café aura un effet excitant.

6) Se libérer de la fatigue : mieux la connaître pour mieux la surmonter

Il arrive un moment où les méthodes que je vous ai partagées ne suffisent plus. Lorsque vous avez accumulé tellement de fatigue, que la seule solution est de débuter un vrai travail sur vous, votre santé et votre relation au sommeil.

Si vous êtes aujourd’hui dans cette impasse, je vous recommande par exemple d’aller consulter la formation :S’initier à l’auto hypnose. Cette pratique est actuellement en plein développement, et sera peut être une réponse adaptée à votre mal-être.

La fatigue est le signal fort de votre corps et de votre esprit. Il ne faut donc pas l’ignorer, mais au contraire essayer d’en connaître les mécanismes pour en comprendre les raisons.

Et dès lors que vous aurez identifié les sources de cette fatigue, vous serez prêt(e) à instaurer des habitudes saines pour votre santé.

 


formation auto hypnose

 

Si le site et son contenu te plaisent, ou que tu penses que cela peut également aider quelqu’un de ton entourage,  n’hésite surtout pas à en parler autour de toi et à le partager sur tes réseaux sociaux. Je t’en serais très reconnaissant. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.