5 méthodes pour atteindre le lacher prise

méthode lacher prise

Comment définir le lacher prise ?

Le lacher prise peut s’expliquer et s’appliquer de plusieurs façons. Mais une des manières les plus simple pour comprendre de quoi il s’agit, est de l’opposer à son contraire: le contrôle.

Nous aimerions tous avoir un contrôle sur les choses. Et c’est encore plus vrai lorsque l’on vie avec le manque de confiance ou d’estime de soi. Parce que le contrôle rassure et enlève cette peur de l’inconnu, nous aimerions appliquer ce contrôle sur notre travail, sur notre vie personnelle, sur nos émotions, ou bien encore sur les autres.

A l’opposé, le lacher prise lui est synonyme pour beaucoup de hors contrôle. Et c’est une des raisons qui peut vous faire empêcher d’y parvenir.

Maintenant, si vous réalisez que vous ne pouvez changer ni les événements ni les autres, mais que vous pouvez seulement changer votre façon de les percevoir, alors vous aurez fait le premier pas vers ce lâcher prise !

Le lacher prise vous semble t-il toujours aussi effrayant ?

 

Maintenant voyons comment parvenir pas à pas au lacher prise :

 

I) Le lacher prise et vos objectifs

zone de confort confiance en soi dépassement de soi

 

La première erreur est de penser que le lâcher prise implique de renoncer à vos buts et objectifs.

Si dans l‘instant présent, cet exercice vous demandera de mettre de côté certaines choses, ce sera le plus souvent pour mettre en place une action différente ou différée. Penser de façon obsessionnelle à un problème est la plupart du temps complètement inefficace, et ne règle absolument rien.

Au contraire, réussir à s’en détacher provisoirement permet à votre esprit de faire émerger certaines solutions, et laisser place à l’originalité et la créativité.

En pratiquant le lacher prise sur un de vos problèmes actuels, cela vous donnera l’occasion de prendre le recule nécessaire. Vous ferez plus clairement la distinction entre ce que vous pouvons contrôler, ce que vous pouvez influencer et ce que nous ne pouvons ni contrôler, ni influencer.

Une nouvelle solution plus adaptée aura alors bien plus de chance de voir le jour.

 

II) Le lacher prise et la confiance en soi

visualisation changer de vie développement personnel

 

Accepter de perdre (même temporairement) le contrôle, ou de ne pas pouvoir tout contrôler est certainement une des plus grandes preuves de confiance en soi. Mais nous sommes très peu conscient des peurs liées à l’absence de contrôle.

On peut craindre par exemple des erreurs et des conséquences que provoquerait cette perte de contrôle. Ou bien  de l’image négative que cela impliquerait face aux autres.

Mais plus on cherche à tout contrôler (la manière de faire les choses, l’opinion des autres, etc..) et plus cela est difficile à tenir sur le long terme. La moindre petite erreur se transformant alors en un véritable échec général.

Lâcher prise doit devenir un acte de confiance. Vous devez pour cela accepter vos limites. Arrêtez de vous acharner sur ce qui aurait pu être ou ce qui devrait être, et concentrez vous plutôt sur l‘instant présent.

III) Le lacher prise et l’instant présent

anxiété sociale stress angoisse

 

Voici la troisième méthode qui vous aidera à atteindre le lacher prise : vivre l’instant présent.

Si cela vous semble plutôt facile au premier coup d’œil, en réalité vous aurez besoin d’un peu d’entrainement pour y parvenir. Apprendre à vivre l’instant présent est un excellent déclencheur qui vous fera automatiquement couper court à toutes ces pensées parasites. Qu’elles concernent le passé ou l’avenir, les problèmes, ou vos pensées limitantes, ces petits moments que vous parviendrez à vous créer deviendront une vraie bouffée de sérénité !

Vous devez prendre quelques instant et réfléchir à ce qui permettrait de vous libérer l’esprit. Le but est de complètement décrocher. Trouvez un moyen qui vous permette d’être dans le moment présent. Pourquoi ne pas vous mettre à la marche, au sport, ou bien à la musique par exemple ?

Pour ma part, l’un des moyens qui reste le plus efficace (mais qui demande également de la pratique) est la méditation de pleine conscience. Si vous n’êtes pas familiarisé avec cette pratique, ne vous inquiétez surtout pas. J’aborde ce sujet un plus en détails dans un autre de mes article ici. Il n’y a rien de très compliqué ou même de « mystique » dans cette pratique :

  • Commencez par vous trouer un endroit au calme, où vous ne serez pas dérangé;
  • Posez au sol un simple tapis de gym ou de yoga par exemple pour le confort 
  • Installez vous le plus confortablement possible (soit dans la célèbre position dite du « lotus », soit simplement en tailleur si cela vous semble plus adapté)

Il vous faudra simplement vous lancer, et surtout ne pas abandonner trop vite pour pouvoir en recueillir les premiers biens-faits.

 

IV) Le lacher prise par la respiration

 

Voici sans doute une méthode dont vous ne vous passerez plus une fois essayée. Si vous rencontrez toujours des difficultés à lacher prise, ou bien à chasser vos pensées toxiques, essayez ceci :

  1. Commencez par placer votre main gauche sur votre ventre. L’endroit juste en bas du sternum et au-dessus du nombril. Puis la main droite derrière vous, en bas de votre dos.
  2. Pour la deuxième étape, vous allez prendre une grande inspiration lente par le nez. Remplissez vos poumons le plus possible, en vous rappelant que votre cage thoracique ne devrait bouger que très peu pendant l’exercice. Votre ventre devrait ressortir en poussant vers l’extérieur pendant l’inspiration.
  3. A l’étape trois, une fois que vos poumons sont remplis, prenez une pause, puis expirez tout l’air emmagasiné par la bouche. Votre main gauche appuie sur le ventre, la main droite contrôle que votre dos ne s’arrondit pas. Pendant que vous laissez l’air s’échapper, détendez vous, relâchez vos
    muscles.

Cette solution va vous aider à gérer votre respiration, mais également les émotions trop fortes que vous avez du mal à canaliser. Apprendre à « bien respirer » est devenu au fil du temps pour moi un réflexe que je peux utiliser partout, et n’importe quand. Bien souvent, cette pratique m’aide à chasser des sources d’angoisse ou de stress, et me permet de petit à petit lacher prise pour réussir à m’endormir par exemple.

V) Le lâcher prise et le passé

 

Le dernier obstacle que vous devez réussir à franchir pour réellement lacher prise et d’accepter le passer.

Pour pouvoir de nouveau avancer vers de nouveaux objectifs, il faut accepter d’avoir commis des erreurs. Et accepter de n’avoir pas fait que ce que vous auriez dû à un moment donné. Car tous ces regrets sont contre productif et ne viennent qu’alourdir votre « charge mentale ».

En prenant la décision de laisser le passer au passé, vous vous libérez de tous ces remords sur lesquels vous avez de toutes façons plus aucunes emprise. Le Lâcher prise implique d’être uniquement dans l’instant présent.

Tous ces « Il faut que tout soit parfait » et ces « Tout doit toujours fonctionner comme je le veux » sont des règles que vous allez mettre de côté. D’autres fois, c’est du résultat qu’il faudra réussir à se détacher, puisqu’il n’est pas entièrement sous votre contrôle (comme par exemple les

Accepter le passé, vos épreuves, et vos échecs, vous évitera de les ressasser inlassablement en vous empêchant de profiter du moment présent. Refuser de tourner la page ne fera que vous apporter un mal être et une perte de confiance en soi.

Conclusion

Comment peut-on apprendre et développer la capacité à lâcher prise?

Comment vous avez pu le découvrir dans cette article, il existe de multiples façons. Mais la première et la plus importante reste la prise de conscience. Devenir conscient de vos émotions face à ce qui arrive est une étape importante.

Prendre également conscience de l’impossibilité de tout contrôler sur ce que nous ne pouvons ni changer, ni influencer. Devenir conscient de toute la perte d’énergie et de bien-être que représentent le perfectionnisme et l’acharnement.

Accepter de lâcher prise si la façon dont vous vous y prenez ne fonctionnent pas; c’est aussi essayer de trouver une autre approcher, autre chose, une autre stratégie. Il faut que ces situations vous stimulent et vous encouragent à vous mettre en recherche active d’autres moyens pour arriver à vos buts.

Lâcher prise implique donc parfois de nous changer nous-même ou de nous accepter avec nos limites, nos échecs. Vous avez comme tout à chacun les capacités d’atteindre vos objectifs. Mais vous devez commencer par mettre en place les bonnes actions et la bonne façon de penser pour développer votre capacité à les réaliser.

Voici également une petite vidéo qui vous donnera une définition légèrement différente, mais qui est également je trouve très pertinente :

“Il y a des gens qui disent qu’ils peuvent ; d’autres qu’ils ne peuvent pas. En général, ils ont tous raison.”

Henry Ford

 

 

Si le site et son contenu te plaît, n’hésite surtout pas à en parler autour de toi et à le partager sur tes réseaux sociaux. Je t’en serrais très reconnaissant 😉

Commentaires fcbk

Leave A Response

* Denotes Required Field