Amour,  confiance en soi,  Motivation

Pourquoi certaines personnes ont plus de succès que vous ? Les 4 piliers de la réussite

RECEVEZ MAINTENANT VOTRE EBOOK

“NON” N’A JAMAIS ÉTÉ UN GROS MOT

Apprenez dès aujourd’hui à exprimer et défendre vos pensées

Savez-vous pourquoi certaines personnes ont plus de succès que vous ?

Ils osent sortir de leur zone de confort et faire des choses exceptionnelles.

Il y a 4 raisons qui font qu’une personne connaîtra le succès dans sa vie. Et si vous les appliquez, vous aurez vous aussi plus de réussite et de succès à votre tour.

  • Raison n°1 : Ils ont pris conscience que sans effort, rien ne changera
  • Raison n°2 : Ils ont choisi d’investir sur eux et sur leur vie futurs
  • Raison n°3 : Ils se donnent les moyens de parvenir à leurs objectifs
  • Raison n°4 : Ils ont appris à dépasser les peurs et leurs émotions

Et voilà !

Vous avez toutes les clés pour réussir à présent. Ces 4 lignes sont tout ce que vous devez savoir. Et c’est cadeau…

Alors, vous en pensez quoi ? Faites cela, et vous entamerez de vrais changements qui transformeront votre vie peut-être à tout jamais.

Maintenant vous voulez entendre quelque chose d’encore plus étonnant ?

Ces 4 raisons ont toutes un point commun. Quelque chose d’absolument nécessaire, si vous voulez connaitre le succès. Ce point commun, c’est la Confiance en soi.

C’est pour cela que vous devez trouver la confiance en vous nécessaire pour réussir.

Regardez.

Je reprends chacune des 4 raisons afin de vous le démontrer :

  • Raison n°1 (sans effort, rien ne changera) : Vous pensez que les choses vont s’améliorer d’elles-mêmes. Ou bien qu’une autre personne fera tous les efforts à votre place. Mais cela ne fonctionne pas. C’est une évidence.
  • Raison n°2 (investir sur vous et dans vos choix) : Vous pouvez choisir de ne rien faire. Après tout, ça reste un choix me direz vous. Mais si c’est le choix que vous faites déjà depuis x temps ? Et que le résultat ne vous convient pas ? Il est peut être temps de changer de tactique vous ne croyez pas… Commencez par croire en vous, et investir votre temps et vos efforts dans de meilleurs choix.
  • Raison n°3 ( se donner les moyens de réussir) : Vous pouvez avoir toute la bonne volonté du monde, et être prêt à fournir tous les efforts nécessaires. Mais si vous partez dans la mauvaise direction… le résultat restera décevant. Et là, c’est peut-être le moment de prendre quelques instants pour y réfléchir.

Mais avant de partir la tête dans le guidon, il serait judicieux d’acquérir les bonnes méthodes. Et par la même occasion, de tracer un début de voie à suivre.

  • Raison n°4 (dépasser ses peurs) : Là, vous allez vous attaquer à un vrai problème. Pourquoi ? Parce qu’on touche à l’émotionnel. Et l’émotionnel à la fâcheuse tendance à nous empêcher d’agir de façon intelligente. Vos émotions et vos peurs vous paralysent. Vous devrez donc apprendre à la dépasser pour réussir.

La réalité est un peu dure !

Vous ne pensiez pas devoir fournir autant d’efforts “simplement” pour gagner un peu de confiance en vous. C’est clair…

Mais pas de panique les amis. Le but de cet article, c’est de vous aider à bien comprendre le travail que vous vous apprêtez à commencer. Mais également, je veux vous démonter les enjeux positifs et les bénéfices majeurs que la confiance en soi pourra vous apporter dans votre vie future. Autrement dit, vous ne ferez pas tout ça pour rien.

Astuce n°1 : Si vous ne faites pas d’efforts, il n’y a aucune raison que les choses changent

bien dans sa peau lâcher prise succès

J’adore cette citation d’Albert Einstein :

“La folie, c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent.”

Cela signifie au fond que nous voulons tous du changement, mais que nous ne faisons pas grand-chose pour que cela se produise.

J’aimerais perdre ces quelques kilos de trop, mais je continue à grignoter devant la télé. Je voudrais rencontrer l’amour, mais je reste enfermé chez moi… Vous voyez un peu où je veux en venir.

Avoir des objectifs c’est bien ! Mais se donner les moyens pour que ça arrive, ce n’est pas la même tisane.

Et cela marche encore mieux si vous savez vers quoi concentrer vos efforts. Ajoutez-y une motivation à 100 % et les bonnes méthodes, et vous serez inarrêtable.

C’est ce qu’on va voir maintenant en n°2.

Ce sujet intéresse énormément mes lecteurs :

>>> CLIQUEZ ICI !

Astuce n°2 : le meilleur investissement à long terme sera d’investir sur vous

succès confiance en soi

Maintenant, imaginons que vous décidiez de consacrer les prochaines semaines, ou bien même ces prochains mois à vous et à votre succès personnel.

OK.

Quel genre de décisions devriez-vous prendre maintenant ? Quels sont les choix que vous seriez amené à faire pour mettre toutes les chances de votre côté et connaitre le succès ?

Bon sang, mais bien sûr !

Regardez autour de vous les personnes qui réussissent et qui connaissent le succès. Bon, si vous n’avez pas vraiment d’exemples qui vous viennent en tête là, tout de suite, je vous aide un peu. Jeter un œil à ces deux articles (Top 5 des femmes charismatiques parties de rien et Top 5 des hommes partis de rien et devenus charismatiques). Vous voyez, les personnes qui se donnent de grands objectifs et qui rencontrent le succès ne font pas les choses à moitié.

Et ils misent quasiment tous sur un seul “cheval” : eux-mêmes. Pas sur une seule action isolée, ou sur un coup de pouce de Madame La Chance. Non ! Ils se donnent les moyens…

C’est donc ce critère qui compte vraiment et qui fera la différence entre ceux qui rencontrent le succès, et ceux qui passent à côté. Vous ne croyez pas ?

Si vous orientez vos efforts et votre énergie dans ce qui vous apportera de la connaissance, de la valeur, et de la confiance, alors vous avez toutes les chances vous aussi d’y arriver….

Astuce n°3 : si vous voulez courir longtemps, commencez par acheter les bonnes baskets

C’est le moment maintenant d’enfiler vos baskets !

visualisation changer de vie développement personnel succès

Vous êtes remonté à bloc !

Les pieds calés dans les starting-blocks, vous allez tout donner !

C’est cool…

Mais savez-vous pour combien de kilomètres vous partez ? Et connaissez-vous le parcours que vous allez emprunter ? Ah oui je vois… Vous n’avez pas vraiment pensé à ça avant de partir, hein ?

Bon alors on va se poser quelques instants et réfléchir à la direction que vous souhaitez prendre.

Vous allez voir, il existe une méthode amusante pour ça.

Je veux vous montrer la route du succès. Et je veux en plus que vous évitiez de finir dans le faussé en cours de route. Pour ça, rien de tel qu’une feuille de route justement. L’outil que je vous conseille est à la fois simple et utile pour cet exercice. Il s’agit du Vision Board ou tableau de visualisation.

Et puisque je suis un gars sympa, je vais même vous donner des exemples. Non, ne me remerciez pas je suis comme ça. 🙂

Tableau 1 :

tableau visualisation succès

(ce tableau regroupe différentes affirmations pour garder une motivation générale)

Une Vision board (ou tableau de visualisation) est un assemblage d’images, de photos et d’affirmations représentant vos objectifs. Et plus généralement de choses qui ont la faculté à vous motiver !

tableau 2 :

tableau de visualisation succès


(ce tableau cible un grand objectif unique : la perte de poids)

Vous pouvez donc choisir de créer un tableau avec différents objectifs dessus (comme le tableau 1). Ou bien décider de faire un tableau pour un seul grand objectif (comme le tableau 2). En créant un tel tableau, vous aurez à la fois un outil pratique, ludique, et très simple à mettre en place.

Mais c’est également un support concret pour vous aider à conceptualiser vos objectifs. Et commencer à définir le chemin que vous devrez suivre pour les atteindre.

Ainsi, en les rendant visuellement présents sur votre tableau, vous les rendrez encore plus réels dans votre esprit.

Vous avez vu comme un simple exercice de découpage/collage peut vous aider dans votre quête de changement ?

Et tout cela, ce n’est pas du bla-bla. Vous allez pouvoir dès la fin de cet article prendre une paire de ciseaux et commencer à découper les magazines qui traînent chez vous !

Bien sûr, il s’agit ici d’un outil parmi tant d’autres. Et vous souhaitez peut-être maintenant en découvrir en plus.

Ah vous êtes gourmands hein… Bien !

Mais là, je ne pourrai pas vous apporter tout ce dont vous avez besoin dans un simple article. Il serait donc plus simple de vous munir des “bonnes baskets” pour aller le plus loin possible. Et pour cela, vous pouvez démarrer une formation qui vous accompagnera pas à pas dans ce travail.

Maintenant, il est temps de rentrer dans le tas !

Ce sujet intéresse énormément mes lecteurs :

>>> CLIQUEZ ICI !

Astuce n°4 : Bottez l’arrière-train de vos peurs paralysantes

vaincre timidité zone de confort succès

Résumons un peu les choses. Vous êtes prêt à fournir des efforts. Vous allez également mettre le paquet sur vous en développant vos compétences, votre confiance et votre motivation.

Enfin, vous êtes averti que sans une feuille de route et un minimum de méthodes pour réussir, vous allez sûrement finir dans le faussé…

Bien ! Il nous reste encore un dernier point à voir.

En vous lançant dans votre premier défi, vous allez devoir sortir de votre zone de confort. Et là, vous allez vous retrouver nez à nez avec vos peurs. Ces peurs qui arrivent à vous paralyser, et à vous faire faire demi-tour.

Ah, saletés de peurs ! Après tous ces efforts, vous devez encore vous les coltiner celles-là…

Le mieux à faire, c’est donc de s’y préparer pour leur faire face le moment venu. Elles peuvent vous faire ressentir de l’angoisse, du stress. Ou bien vous faire perdre tous vos moyens. Mais en aucun cas cela ne doit vous faire abandonner ! Soyez plus déterminé qu’elles.

Envoyez-leur un bon gros coup de pied à l’entre-jambes ! Et passer en force.

Imaginons que vous devez vous présenter à un tout nouveau cercle d’inconnus.

Pas simple.

Mais vous n’avez pas le choix. Parce que ces inconnus peuvent vous donner le job de votre vie. Ou vous faire rencontrer la personne que vous admirez le plus. Oui. Pour réaliser vos objectifs et connaitre le succès, vous allez devoir passer par des trucs chiants et parfois flippants. Mais vous avez une meilleure solution ?

Moi non.

Et d’ailleurs il n’en existe pas vraiment d’autres…

J’ai moi aussi dû passer par des moments que je redoutais. Et puis j’ai appris à sortir de ma zone de confort. Vous savez, la zone à l’extérieure de laquelle vous vous mettez à flipper. Mais finalement j’y suis parvenu. Et j’ai même recommencé ! Parce que si vous avez acquis les 3 premiers points vus précédemment, vous ne pouvez plus reculer.

Le hic, c’est que ça m’a pris du temps. Je n’avais pas vraiment de feuille de route. J’improvisai un peu sur le tas si vous voyez ce que je veux dire. Et puis je n’avais pas non plus de méthodes. J’ai juste foncé tête la première. Du coup je me suis parfois pommé. Je me suis aussi planté. Mais finalement connaître des échecs, ce n’est pas mal non plus.

Vous voyez finalement il n’y a rien d’insurmontable.

OK. Maintenant que vous arrivez au bout de ce long, mais si inspirant article, qu’avez-vous envie de faire ?

Mon partenaire

Zen-People.com

confiance en soi / stress / seduction

Accompagnement psychologique et coaching de 6h à 24h, 7j/7

>>> JE PRENDS RDV !

Maintenant, c’est à vous de voir les amis :

Et si votre objectif final était de vivre une vie plus riche, et plus épanouissante ? Est-ce que vous seriez prêt à faire tous ces efforts ?

Évidemment !

Si vous voulez que votre vie devienne 10 fois, 100 fois ou 1000 fois plus passionnante, vous trouverez la force nécessaire pour y arriver. Alors, allez-y !

C’est possible. Ça demande de l’envie. Ça demande aussi du temps et des efforts. Et bien sûr les bonnes méthodes pour ne pas se planter.

Pourquoi avoir confiance en soi : 6 faits scientifiques surprenants

Maintenant, que diriez vous de faire un petit tour d’horizon de la confiance en soi vue par la science ?

Si je vous parle de manque de confiance en soi, vous allez sans doute penser au stress qui vous freine dans vos projets. Au mal être qui vous empêche d’être pleinement vous même. Ou bien encore à cette vilaine habitude de ne pas assez croire en vous.

Et bien je vous propose de mettre tout ça de côté un instant. Prenons un peu de hauteur si vous le voulez bien, et voyons ce que la science a à nous apprendre à ce sujet !

Voici donc pour vous 6 faits surprenants sur la confiance en soi révélés par la science :

1- Avoir confiance en soi en devenant une personne sociable

confiance en soi groupe social succès

Quoi de mieux que de s’entourer d’amis pour faire le plein de confiance en soi et connaitre le succès ? Certes. Mais d’après une étude du Canadian Institute for Advanced Research (Cifar) publiée dans la revue Plos One, cela ne serait pas aussi évident…

Attendez un peu tout de même avant de supprimer toutes la liste d’amis de votre répertoire.

Les chercheurs ont souhaité comparé des personnes ayant beaucoup d’amis avec des personnes appartenant à de multiples groupes sociaux. Bien entendu, à l’intérieur de ces groupes pouvaient se trouver de nombreux amis.

Ouf, l’honneur est sauf…

Voici ce qu’ils ont trouvé. D’après l’étude, avoir un large réseau amical ne va pas toujours de pair avec une grande confiance en soi. A l’inverse, avoir de multiples appartenances à des groupes sociaux y serait étroitement lié. A condition bien sûr que ces groupes soient véritablement importants pour la personne et contribuent à son identité sociale.

Ces résultats sont très intéressants. Ils permettent d’ajouter une nouvelle corde à son arc pour retrouver confiance en soi. Cela ne se joue pas uniquement par un travail intérieur, mais est également par les différentes interactions sociales.

2- Soyez un bon joueur de Poker

joueur poker avoir confiance en soi

Votre confiance en soi est un facteur décisif dans le choix de vos comportements et de vos décisions. Mais la science va encore plus loin. En effet selon une étude scientifique publiée dans Neuron, vos choix et vos comportements seraient le fruit de calculs statistiques précis.

Et c’est une zone du cerveau spécifique qui y serait dédiée. On appelle cela la confiance statistique. C’est-à-dire la probabilité que vous avez d’atteindre un objectif avec succès.

Le neuroscientifique en charge de cette étude explique cela grâce au poker. Le joueur de poker peut calculer ses chances de remporter une partie en regardant ses cartes et celles sorties. C’est la confiance statistique. Mais il doit aussi estimer ses chances par rapport au comportement des autres joueurs. C’est la confiance ressentie.

L’étude a montrer un lien entre ces deux formes de confiance. Elle indique que le sentiment de confiance ressentie serait en partie dirigé par les mêmes calculs de probabilité que la confiance statistique. En d’autre terme, votre confiance en soi dépendrait de votre calcul statistique inconscient.

Vous voyez, vous qui pensiez être nul maths !

3- L’apparence physique n’est pas si importante

Vous n’aimez pas votre nez ? Vos jambes ? Votre silhouette ?

Rassurez-vous. Très peu de personnes sont pleinement satisfait de leur physique. Et ce degré d’insatisfaction est directement liée au niveau de souffrance et au manque de confiance en soi.

Une étude publiée par Psychological Science démontre que les hommes dont l’apparence s’éloigne des standards de beauté traditionnels, se comportent avec plus de confiance auprès des femmes. Et ainsi les conquièrent plus facilement que les hommes plus attirants physiquement.

Cette étude a rassemblé 96 hommes et 103 femmes qui se sont livrés à des séances de speed-dating. La condition était de ne discuter que pendant trois minutes seulement.

Selon les femmes, les hommes ayant confiance en eux et étant compréhensifs sont plus attirants que les hommes ayant un physique avantageux.

Oscar Wilde a dit ceci : «La beauté est dans les yeux de celui qui regarde.»

4- Avoir confiance en soi en écrivant vos pensées

ecrire pensée stress avoir confiance en soi

C’est le département de psychologie de l’université de l’Iowa a qui nous devons cette étude. Pour cela, ils ont choisi 4 groupes de personnes à qui ils ont demandé d’écrire un journal intime.

À la fin de l’exercice, ceux qui avaient écrit sur leurs émotions négatives ont pu en percevoir les avantages. Grace à l’écriture, ils ont été capables de prendre plus de recule sur leurs émotions et ainsi les surmonter plus facilement. L’étude scientifique à également démontré qu’écrire nos mauvaises expériences améliorerait notre état émotionnel, réduirait l’anxiété, et nous aiderait à nous débarrasser de certains souvenirs déprimants.

Et c’est également le constat qu’a fait la School of Education de l’Université de Syracuse. En affirmant qu’écrire nos pensées contribue à une prise de décision plus efficace et donc à un gain de confiance en soi. Écrire sur ce que vous ressentez face à certaines circonstances, vous aidera à conscientiser vos désirs, vos craintes et vous permettra de voir ces obstacles sous un nouvel angle.

5- Avoir confiance en soi, ou pas…

Si le manque de confiance en soi peut être la cause de réaction physiques parfois embarrassantes (bégaiements, rougeur, ou bien même paralysie partielle), votre esprit aura également de quoi faire.

Un choix impossible

La plupart des psychologues s’accordent sur ce point : les personnes qui ne se décident pas souffrent d’un manque d’estime et de confiance en soi. Elles ont le désir de vouloir contrôler tous les paramètres. Ainsi, plongées dans des questionnements et des doutes permanents le moindre choix devient alors insoluble ! La peur de se tromper, de regretter ou de connaitre la déception.

Autant de raisons qui vous pousse à renoncer devant un choix qui aurait pourtant pu être bénéfique pour vous.

Pour les psychothérapeutes Antoine et Danielle Pina, les personnes indécises attendent finalement que les autres décident à leur place. C’est une façon pour eux de ne pas avoir à assumer les conséquences de leur choix.

Le complexe d’infériorité

Le psychiatre J.M Sutter définit ce sentiment d’infériorité comme « l’impression pénible d’être inférieur à la normale, ou a un désir idéal désiré. Soit dans un secteur déterminé, soit dans tous les domaines ». Ainsi, ces personnes sont souvent victimes de pressions qu’elles se mettent elles-mêmes.

Dans la vie de tous les jours elles souffrent profondément de ce complexe. Se sentant sans cesse moins bien, moins intelligents, moins beaux, ou moins forts que les autres. On se trouve dans une vision très négative de soi. C’est le résultat d’un manque de confiance en soi, ainsi qu’une dévalorisation systématique.

Ce manque de confiance empêchera alors toute prise de risques dans la vie professionnelle, sociale ou encore amoureuse, et donc tous succès. 

Mon partenaire

Zen-People.com

confiance en soi / stress / seduction

Accompagnement psychologique et coaching de 6h à 24h, 7j/7

>>> JE PRENDS RDV !

6- La réussite se joue t-elle très tôt ?

Et bien je dirais oui… Et non. En tous les cas c’est ce que révèle une des études scientifiques les plus connues au monde.

Ce test conduit en 1972 à l’université Stanford avait pour but d’évaluer la capacité des enfants à différer une récompense. La méthode on ne peut plus simple, consistait à placer un enfant devant une table où se trouvait une guimauve. D’où l’expérience à tiré son nom du test du Marshmallow.

L’enfant devait se retenir de manger la sucrerie s’il voulait en avoir une deuxième. Mais pour cela il fallait attendre un quart d’heure. Difficile à cet âge de résister…. Seulement un tiers des 500 enfants ayant participé au test a su se retenir.

Ces petits cobayes ont ensuite été suivi sur plusieurs années pour voir leur évolution. Et voici la conclusion : la patience et le contrôle de soi étaient des gages de réussite sociale et professionnelle. Les enfants ayant résisté à ce test se débrouillaient mieux dans la vie et connaissaient d’avantage le succès. Ils avaient de meilleurs résultats scolaires, des revenus supérieurs et même une meilleure santé.

Une vraie bombe thermonucléaire !

Mais voilà, des chercheurs ont voulu ensuite reproduire le test avec un groupe plus large et plus représentatif de la société américaine. Et les résultats obtenus étaient bien différents. Aucune corrélation n’est ressortie entre la maîtrise de soi à un âge précoce et la réussite sociale une fois devenus adultes. 

Et c’est finalement une bonne nouvelle. Cela signifie que même si certains démarrent avec plus de patience ou plus de confiance en soi, rien n’est jamais perdu. Vous avez toujours la possibilité d’améliorer vos qualités et connaître le succès comme n’importe qui d’autre.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.