confiance en soi,  Motivation,  Stress Angoisses

Comment définir et sortir de votre zone de confort ?

Pourquoi devriez-vous apprendre à maîtriser le concept de zone de confort ?

Vous avez peut-être déjà entendu ce terme de zone de confort quelque part. Vous ne savez plus bien ou, ni ce que cela signifie réellement, mais oui…

Cela vous parle !

Alors on va commencer par faire un petit point sur ce terme si vous le voulez bien. Derrière ce terme zone de confort se cache en réalité une des clés de votre épanouissement personnel.

Oui ! Pas moins que cela.

À travers ce concept vous pourrez notamment retrouver les clés de la confiance en soi, de l’assertivité, le principe d’opportunité, et un chemin qui vous mènera vers de grands changements dans votre vie.

Comprendre et définir votre zone de confort est donc à mon avis, et d’après ma propre expérience, une des premières démarches que vous devriez entreprendre !

Et nous allons à présent voir ensemble comment vous devriez vous y prendre pour sortir de votre zone de confort.

Qu’est-ce que votre zone de confort ?

Ce qu’on appelle zone de confort est en réalité une représentation de toutes les limites que vous vous fixez petit à petit dans votre vie. C’est un univers qui vous est familier, sécurisant, mais dont vous avez une peur souvent irrationnelle d’en franchir les frontières.

RECEVEZ MAINTENANT VOTRE EBOOK

“NON” N’A JAMAIS ÉTÉ UN GROS MOT

Quelques exemples concrets, qui pourraient se trouver à l’extérieur de votre bulle :

  • emménager dans une ville ou un pays qui vous est totalement étranger;
  • aborder un(e) inconnu(e) dans un lieu public;
  • changer d’environnement de travail;
  • se retrouver seul dans une soirée remplie d’inconnus.

Il y a un principe commun à ce qui se trouve à l’extérieur de cette fameuse zone : c’est ce qui est inconnu, nouveau, et étranger.

Que pensez-vous de cette définition ? Est-ce que cela pourrait correspondre à ce que vous vivez actuellement ? Cela pourrait-il expliquer cette situation dans laquelle vous vous trouvez actuellement, et qui ne progresse pas ?

Si c’est le cas, vous désirez certainement avancer, progresser, changer et afin de vivre une vie plus épanouissante. Et pour cela, vous n’aurez donc pas d’autre choix que de dépasser les frontières de votre zone de confort.

Mais pourquoi ?

Et bien c’est certainement une des premières actions que j’ai mise en place pour retrouver confiance en moi et assertivité qui m’ont le plus rapidement fait progresser ! Cette zone est limitante pour vous et votre épanouissement.

Imaginez que vous ne vouliez tout simplement pas sortir de chez vous, ou dépasser la limite de votre jardin.

Que les choses à l’extérieur vous semblent trop dangereuses pour vous y aventurer. Tout ce monde vous restera alors totalement inconnu. Ainsi que toutes les opportunités que cela représente…

Rester indéfiniment enfermé chez vous, ce n’est donc pas concevable. Et bien c’est pourtant la même chose qui se produit lorsque vous restez enfermé dans votre zone de confort. Vous vous interdisez tout simplement d’en sortir. Et vous vous privez de regarder ce qui se cache derrière les limites de votre bulle.

I) Est-il possible de sortir ou d’étendre sa zone de confort ?

sortir zone de confort estime de soi

Oui, bien sûr ! Sortir de votre zone de confort est tout à fait possible, et même indispensable pour vous aider à retrouver confiance et assertivité.  Mais pour cela, il va falloir repousser vos limites et vous confronter à l’inconnu.

L’inconnu vous fait peur !

Il faut comprendre que la peur est liée à votre bulle. Ce sont finalement vos peurs qui représentent les limites de votre zone de confort. Autrement dit, vos peurs délimitent votre champ d’explorations vers de nouvelles expériences et de nouvelles opportunités.

Afin de gagner votre liberté, il vous faudra faire un premier pas dans l’inconnu. Et si vous trouvez le courage et la force de faire ce premier pas, vous en ferez alors un deuxième, puis un troisième. Vous vous rendrez ensuite compte que vos peurs n’étaient peut être pas si justifiées que ça.

Et vous n’aurez alors plus qu’une seule envie, retournez vers cet inconnu qui a tellement à vous offrir. C’est à ce moment-là que votre zone de confort verra ses frontières s’agrandir, et votre champ des possibilités se diversifier.

Quelles seront alors vos limites, et jusqu’où ira votre nouveau champ du possible ?

Votre liberté et votre potentiel sont directement liés à la taille de votre zone de confort. Plus cette dernière sera étendue et plus vous pourrez toucher du doigt vos objectifs de vie.

Ce sujet intéresse énormément mes lecteurs :

>>> CLIQUEZ ICI !

II) La clé pour sortir de votre bulle : la confiance en soi et l’assertivité

zone de confort confiance en soi

Comme on vient de le voir, pour agrandir votre bulle ou zone de confort, vous devez en repousser ses frontières. C’est plutôt simple dans le principe. Mais en pratique, sortir de cette bulle revient à dépasser vos propres limites. Et là, les choses sont beaucoup moins évidentes.

Dépasser les frontières de sa bulle semble souvent dangereux, que ce soit en réalité le cas ou non. On touche directement au sentiment de peur qui est bien souvent quelque chose d’inexplicable, mais d’extrêmement puissant. Un réflexe simple, naturel, alors que la réalité démontre bien souvent que nos peurs sont au final exagérées. Il vous faut donc essayer d’avancer pas à pas, afin de prendre chaque problème indépendamment.

Et l’une des barrières qu’il faut réussir à faire tomber pour raisonner ces peurs, c’est le manque de confiance en soi.

Prenez quelques instants pour vous rappeler un moment dans votre vie où vous êtes sorti de votre zone de confort. Par exemple, la rencontre avec votre conjoint(e), un entretien d’embauche pour votre travail actuel, ou bien ce voyage que vous avez fait dans le pays ou la ville qui vous faisait rêver.

Maintenant, prenez un peu de recul sur tous ces moments. Et faites une sorte de bilan de ces actions.

  • Rappelez-vous de vos peurs avant d’être passé à l’action.
  • Puis les problèmes réels que vous avez pu rencontrer.
  • Et enfin tous les bénéfices de ces expériences passées.

Je pense maintenant sans trop me tromper, que les bénéfices devraient être dans la majorité des cas supérieurs aux problèmes que tout cela a générés. Vous en dites quoi ?

Et ce qui vous semblait peut être insurmontable, ou bien être une grande épreuve, fait désormais partie de notre vie. En étant sorti de votre zone de confort, vous êtes peut-être à présent en couple (avec des enfants), vous avez un travail, ou plein de souvenirs de ce merveilleux voyage. Cela vous a permis d’avancer.

Il vous reste à vous poser la question de ce que vous souhaitez faire aujourd’hui ? C’est le présent qui est le plus important maintenant. Et ce que vous envisagez de mettre en place pour demain.

Pour le second exercice, réfléchissez à présent à vos rêves, vos projets, les choses qui vous tiennent réellement à cœurs. N’hésitez pas à coucher vos pensées sur le papier. Puis, pensez ensuite aux peurs qui vous empêchent d’atteindre vos objectifs et de les réaliser. Vous êtes maintenant à cette fameuse frontière de votre bulle ! Il ne vous reste plus qu’à chercher les bonnes solutions qui vous aideront à repousser cette frontière derrière laquelle se trouvent vos rêves et vos objectifs.

Prenez de nouvelles décisions. Faites preuve de plus assertivité en exprimant vos envies et vos attentes dans votre vie. Reprenez confiance en vous à travers de petits défis que vous pouvez vous lancer vous même. Ou bien si vous avez peur de vous démotiver, choisissez de vous appuyer sur une formation en développement personnelle. Vous y trouverez les méthodes, et la motivation nécessaire pour atteindre vos objectifs !

N’oubliez pas que les choses sont bien moins dangereuses qu’il n’y paraît à l’extérieur de cette bulle. Il ne tient qu’à vous d’appliquer les solutions pour en repousser les limites.

Je vous laisse avec quelques citations qui, je l’espère, feront sens pour vous :

“La peur se gagne, le courage aussi.”

Citation de Adolphe d’Houdetot

“Le courage agrandit l’esprit.”

Citation de Vauvenargues

RECEVEZ MAINTENANT VOTRE EBOOK

“NON” N’A JAMAIS ÉTÉ UN GROS MOT

III) Pourquoi n’arrivez-vous pas à dépasser cette fichu bulle ?

Aujourd’hui vous avez encore 1000 choses à faire ! Oui m’en parlez pas… Mais pourtant rien n’y fait. Vous n’arrivez pas à vous y mettre sérieusement. Vous êtes pris de procrastination aigüe.

Remettre à demain ce que l’on pourrait faire tout de suite… Lorsque la procrastination prends les commandes de votre journée, ce n’est jamais bon signe ! Alors comment expliquer ce manque d’entrain et surtout comment faire pour éviter ce piège de la procrastination ?

Ne pas avoir envie de faire les choses tout de suit (surtout lorsque c’est pénibles) cela peut se comprendre. Seulement il y a plus grave. Lorsque la procrastination vous empêche d’accomplir les objectifs qui pourraient améliorer votre vie et vous aider à vous épanouir, il faut alors prendre ce problème bien plus au sérieux.

Et il vous faut agir ! Voici donc 4 conseils pour ne pas vous laisser envahir par la procrastination :

La procrastination et le manque de confiance en soi

victime entourage toxique relation toxique procrastiner

L’un des principaux facteurs qui pousse à la procrastination est sans aucun doute l’anxiété et le manque de confiance en soi.

Vous êtes peut être devenu expert dans l’art de repousser les choses au lendemain. Et pourtant il s’agit là d’un comportement d’évitement pur et simple. Pourquoi ? Devoir se plonger dans de nouvelles actions, surtout lorsque celles-ci comportent un enjeux majeur est facteur de stress. Prospecter pour changer de travail. Sortir pour faire de nouvelles rencontres. Ou changer de lieu d’habitation.

Tout ceci est pourtant signe d’opportunités et de changements positifs dans votre vie. Mais rien ni fait.

Vous repoussez ces échéances. Parce que cette anxiété et ce manque de confiance vous rappellent toute l’incertitude liée à ces actions. Vous pouvez alors douter de vos propres capacités. Ou avoir peur des potentielles conséquences générées par ces actions à réaliser.

L’incertitude et le manque de confiance sont des éléments déterminants dans la procrastination mais également dans votre réussite. Ne pas savoir à l’avance ce que vous aller rencontrer comme difficultés et quelle sera l’issue de ces actions que vous reportez constituent des barrières invisibles à votre épanouissement personnel.

Vous devez donc faire ce travail sur vous afin de vaincre cette procrastination qui vous empêche d’avancer. En retrouvant confiance en vous et en vos capacités vous retrouverez l’audace qu’il manque peut être dans votre vie actuellement. Ainsi, au lieu de procrastiner à chaque fois que vous serez face à une action incertaine comportant quelques risques, vous choisirez l’action !

N’hésitez pas à me demander les premières pages de mon nouvel ebook gratuitement : Mettez de l’Assertivité dans votre vie en cliquant ICI. Vous y découvrirez des actions simples à mettre en place pour retrouver confiance en vous et vous aider à oser vivre une vie meilleure. Ainsi que mon expérience personnelle. Et ce que j’ai dû mettre en place pour sortir de mon mal être.

Créez-vous du Challenge !

procrastination challenge zone de confort

Il arrive encore que je ne trouve pas la motivation nécessaire pour écrire un nouvel article sur ce site. Et pourtant, ce ne sont pas les idées qui manque. Mais un phénomène étrange se produit…. Après avoir écrit 4 ou 5 lignes, une petite voix dans ma tête me dit “Allez, tu termineras plus tard. Va plutôt voir cette vidéo de chat sur youtube“. Et c’est parti pour 1h de procrastination !

Alors rabattre le caquet de cette “petite voix” j’ai trouvé une méthode assez simple. Je me crée du challenge !

Je vous explique. L’autre piège de la procrastination est de se dire que l’on a finalement le temps. Et si vous ne vous fixez pas de contrainte de temps, vous serez tenté d’utiliser tout ce temps que vous avez devant vous. Vous retarderez alors sans cesse l’action que vous deviez entreprendre.

Voici ce que je vous conseil : Je m’impose une date de publication dès que je commence l’écriture d’un nouvel article. Faites de même en vous donnant une date limite de réalisation de votre projet. Cela va créer du challenge. Un enjeux qui vas bien plus vous stimuler et rendre votre tâche plus “excitante”.

Vous pouvez également choisir une heure de la journée pour l’accomplir. En vous donnant un cadre temporel, vous éviterez ainsi l’excuse du “j’ai oublié” ou bien “j’ai pas eu le temps”.

N’essayez pas d’en faire de trop

zone de confort procrastination

Maintenant que nous avons identifié le manque de confiance en soi venant vous freiner, ainsi qu’un trop faible niveau de challenger pour vous motiver, nous allons rentrer dans le 3ième problème de fond.

Et je vais vous l’expliquer par grâce au mélange subtile du manque de confiance assaisonné d’une pointe de perfectionnisme. Si vous associez ces deux ingrédients, cela vous donnera un besoin permanent de vouloir faire les choses de manière parfaite pour se prouver sa propre valeur.

Et cela vous laissera finalement qu’un goût amer. Parce que placer la barre trop haut conduit fatalement à ne jamais l’atteindre. Vous sombrerez dans un état d’insatisfaction permanente. Ce qui finira par altérer toujours plus l’image que vous avez de vous même. Et cette course à la perfection vous empêchera alors d’agir !

Elle deviendra votre source de procrastination. La raison en est simple. Plutôt que d’essayer d’atteindre un résultat dont vous avez mis la barre bien trop haute, vous préférez renoncer en abandonnant avant même d’avoir commencé.

Vous devez croire en vous, en vos capacités. Mais choisissez de prendre le temps nécessaire pour avancer étape par étape quelle que soit la difficulté. Il ne s’agit pas de vous mettre des objectifs trop important dès le départ. Et encore moins d’en attendre une réalisation parfaite.

Les échecs feront partis du chemin pour vous réaliser, et atteindre vos objectifs de vie. Alors osez !

RECEVEZ MAINTENANT VOTRE EBOOK

“NON” N’A JAMAIS ÉTÉ UN GROS MOT

Procrastination VS Récompense

procrastiner procrastination zone de confort

Pour d’atteindre vos différents objectifs et ne pas perdre votre motivation de vue, il y a une dernière méthode que je vais vous partager. Vous allez voir, c’est la meilleure partie !

Cette méthode consiste tout simplement à vous offrir une récompense dès que vous avez validé une étape. Ah, vous retrouvez déjà le sourire… Vous avez un projet, mais il est tellement important qu’il va vous prendre un certain temps. Le piège sera donc de vous démotiver avant de l’avoir entièrement accompli.

Gardez votre envie d’avancer sur le long terme en décomposant ce projet en plusieurs étapes. Mettez en place des sortes de “checkpoints”.

Vous allez à l’avance déterminer des paliers. Et chaque palier atteint sera récompensé. C’est simple. Quand vous atteignez un palier, vous avez le droit à un “petit plaisir”. J’imagine qu’une liste de récompenses ne sera pas nécessaire, pour ça je vous fait confiance. Mais sachez une petit moment de procrastination ne sera pas exclu ! Pourquoi ne pas vous accorder un ou deux épisodes de votre série du moment ? Ou un moment de méditation ?

Bref, ajouter du plaisir dans vos objectifs. Si la procrastination nous apporte un sentiment de confort et de plaisir, alors pourquoi ne pas en faire une forme de récompense ?

Il est tout à fait possible d’utiliser la procrastination à votre avantage en vous autorisant à du relâchement contrôlé comme récompense pour vos accomplissements.

Vous pouvez également mettre en place une sorte de liste de récompenses. Je m’explique : attribuez à chacune de vos étapes une petite récompense que vous aurez choisi au préalable. Puis en face, Définissez les conditions exactes qui devront être remplies pour obtenir cette récompense.Vous profiterez ainsi d’un double sentiment de réussite, lié à votre productivité et au plaisir de votre récompense.

Mais attention ! Je vous fais confiance hein…. Soyez raisonnable dans l’attribution de vos récompenses. Et restez vigilant sur le temps que vous y consacrer, au risque de retomber dans une procrastination néfaste pour vos projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.