SOPHRO ENERGETICIENNE
VOTRE FORMATION :

« Devenez Sophro-énergéticien »

Pourquoi devenir energeticien ou energeticienne… La pandémie mondiale que la planète vient de traverser a remis beaucoup de choses en question. Et cela aura eu au moins un côté positif : vous pousser à prendre du recul et à vous demander si vous êtes vraiment épanoui.

Mais cela a également démontré quelque chose d’important. Cette question ESSENTIELLE que tout le monde devrait se poser est bien plus difficile et tabou qu’elle n’y parait !

Pour preuve, selon une enquête de l’Observatoire de la société et de la consommation, 2,6 millions de personnes ont décidé de déménager et de changer de travail. Il aura donc fallu une pandémie mondiale pour que certains d’entre nous trouvent enfin la force de se poser les bonnes questions.

C’est pourtant cette même mission que je me suis donnée à travers mon site. Vous apporter tous les outils nécessaires afin de vous aider à vous poser les bonnes questions sur votre vie actuelle.

A présent, vous envisagez vous aussi un grand changement dans votre vie. Vous souhaitez peut être exercer un métier plus en accord avec votre façon d’être et vos valeurs. Alors vous avez décidé de devenir energeticien ou energeticienne !

Afin de vous former à cette activité, que ce soit à titre personnel pour aider votre famille, vos amis ou dans le cadre d’une reconversion professionnelle pour changer de métier, je vous invite à lire cet article.

1) Pourquoi vouloir devenir energeticien ou energeticienne?

pourquoi devenir énergéticien

Le métier d’energeticien ou energeticienne est plein d’avenir ! Réellement ! Aujourd’hui beaucoup de personnes se tournent vers ce type de médecine alternative pour trouver une solution à leurs problèmes physiques ou psychiques.

Mais si vous vous posez la question aujourd’hui d’une reconversion professionnelle, c’est que vous avez peut être pris conscience que travailler en entreprise n’est pas fait pour vous. Subir les colères d’un supérieur et être pressée tel un citron afin de fournir toujours plus. Attendre des années pour recevoir un peu de reconnaissance de votre travail. Ou devoir porter les valeurs d’une entreprise qui ne sont plus en accord avec les votres… Bref tout cela vous a conduit à réfléchir sur le sens que vous souhaitez donner à votre vie.

Il vous est apparu que vous reconvertir professionnellement dans la voie de l’énergie était une évidence. Vous sentez qu’aider les autres fait à présent partie de votre mission de vie. Alors si vous aussi, vous pensez que devenir energeticien ou energeticienne, c’est ce que vous êtes profondément, foncez !

2) Comment devenir energeticien ou energeticienne ?

Soyez rassuré, tout n’est pas qu’une question de don ou de facultés magnétiques acquis à la naissance. Bien sûr, disposer de façon inné d’un magnétisme peut aider. Mais cela n’est pas suffisant. Il est également possible de devenir energeticien ou energeticienne en se formant.

Dans les deux cas, il faudra travailler et apprendre à utiliser l’énergie qui passe à travers vos mains pour devenir energeticien ou energeticienne.

Tout le monde possède de l’énergie. En suivant une formation sérieuse, vous apprendrez à canaliser cette énergie afin d’en faire profiter les autres. Et la question qui se posera pour vous ne sera plus : est-ce que je peux devenir énergéticien, mais plutôt, comment développer mon énergie intérieure afin de pouvoir l’utiliser efficacement.

Vous êtes à la recherche d’une formation adaptée et complète ? N’hésitez pas à consulter le lien juste en dessous :

Devenir énergéticienne
VOTRE FORMATION :

Devenez énergéticien

Cette formation s’adresse à tous ceux et celles qui veulent se développer et se tourner vers soi et vers les autres. Il s’agit d’une véritable technique d’accompagnement vers le bien-être et le développement de ses capacités au service de soi ou de tiers. Vous trouverez une formation complète à la fois théorique mais aussi et surtout pratique !

3) Une reconversion professionnelle ?

Comme je le disais précédemment, de plus en plus de français développent une autre approche concernant leur santé et les moyens de prendre soin d’eux. Toujours d’après l’étude de l’Observatoire de la Société & consommation :

La spiritualité et l’énergétique font de plus en plus partie de ces pratiques qui interrogent, qui fascinent et qui séduisent les Français au jour d’aujourd’hui !

Vous avez donc tout à fait votre place, si vous souhaitez effectuer une reconversion professionnelle pour devenir energeticien ou energeticienne. Il faut pour cela, avoir vraiment envie et ressentir le besoin de venir en aide aux autres.

Une formation sérieuse vous apprendra la compréhension, l’approche et le « toucher » des énergies. Ensuite, vous apprendrez à utiliser vos mains pour la canaliser et sentir les énergies des personnes.

4) Est-ce qu’un diplôme est nécessaire pour devenir energeticien ou energeticienne ?

SOPHRO ENERGETICIENNE

Alors la réponse est non… car le métier d’energeticien ou energeticienne n’est tout simplement pas réglementé. Par contre, je ne peux que vous conseiller de suivre des cours ou une bonne formation pour apprendre à maîtriser et à utiliser les bons gestes.

Oui, une bonne formation pour devenir énergéticienne représente un coup. Il faudra parfois compter entre 800€ à plus de 1000€. Mais cela est avant tout un INVESTISSEMENT.

Il en va de votre image en tant que futur professionnel, mais également de la santé de vos futurs patients. Et une fois votre activité lancée, vous rentabiliserez rapidement votre investissement de départ.

Alors comment trouver une formation ? Une recherche rapide dans Google vous donnera certainement un très grand nombre de résultats, mais avec des qualités très différentes… Vous devez donc vous assurer que les formateurs sont sérieux et expérimentés dans le domaine du maniement des énergies.

Un bon moyen de vous assurer du sérieux d’une formation, est de regarder si celle-ci est certifiée par un organisme comme l’ICPF. Cet organisme certifie les professionnels personnes physiques, de la formation, du conseil et les prestataires d’action concourant au développement des compétences.

C’est par exemple la cas de la formation avec laquelle je suis partenaire juste en dessous :

Devenir énergéticienne
VOTRE FORMATION :

Devenez énergéticien

5) Quelle rémunération en tant qu'energeticien ou energeticienne ?

Si la question est combien je vais gagner, la réponse n’est pas simple. Cela dépendra en grande partie de votre notoriété et des résultats que vous obtiendrez. Mais si la question est, est-ce que je peux devenir energeticien ou energeticienne et en vivre, la réponse sera évidemment oui !

Bien qu’il semble évident qu’un professionnel venant de s’installer ne peut prétendre aux mêmes revenus qu’un energeticien ou une energeticienne installé depuis 20 ans, votre clientèle sera sans aucun doute au rendez-vous.

Après, tout sera une question de comptabilité. Il vous faudra fixer votre prix de consultation en fonction du nombre de personnes que vous traiterez par mois, moins les frais que vous avez pour pouvoir exercer : location d’un cabinet, assurances, publicités éventuelles ou frais de déplacement.

Il semble plutôt raisonnable de dire qu’un energeticien ou une energeticienne de qualité peut espérer gagner assez vite 1500€ net s’il est actif et accessible. Mais sachez que le bouche à oreille reste le meilleur moyen d’accroître sa clientèle.

Mais si vous voulez réussir et vivre de votre passion, ne négligez pas la formation ! Oui, une bonne formation représente un certain coup. Comptez entre 800 € et plus de 1000 € dans certains cas. Mais ceci est avant tout un INVESTISSEMENT. Et une fois votre activité lancée, vous retomberez très vite sur vos pieds.

6) Quel statut juridique pour devenir energeticien ou energeticienne ?

Pour savoir quel statut juridique vous devrez adopter, nous allons devoir plonger dans les méandres de la législation Française… Nan, plus sérieusement vous devez savoir que pour devenir energeticien ou energeticienne professionnel, vous devrez être à votre compte en indépendant. Vous serez donc chef d’entreprise. Pour cela, il existe de nombreux statuts qui permettent d’exercer légalement votre future profession :

  • Micro-entreprise (auto entrepreneur)

Certainement un des statuts les plus simples et donc celui que je vous conseille pour débuter. C’est un statut souple et surtout, qui ne vous demande de ne tenir qu’une comptabilité très réduite.

Chaque mois ou chaque trimestre, vous déclarez vos recettes et payez directement vos charges sociales. Le montant est connu puisqu’il s’agit d’un pourcentage forfaitaire qui s’applique à vos bénéfices.

La déclaration en tant qu’auto entrepreneur se fait en quelques minutes par internet. Les charges sont allégées par rapport à d’autres régime fiscaux ou sociaux. Notamment si vous n’avez pas de chiffre d’affaires, vous ne paierez pas de charges. Un vrai plus pour démarrer une activité !

  • L’entreprise individuelle

L’entreprise individuelle est une structure qui ressemble à la micro-entreprise dans la mesure où le consultant y mélange patrimoine privé et professionnel. Il y exerce une activité « en nom propre » en ayant toutefois la possibilité de limiter sa responsabilité en optant pour l’EIRL (entreprise individuelle à responsabilité limitée). Aucune limite de chiffre d’affaires ne vient limiter le recours à ce statut juridique.

En matière de création, les règles sont aussi simples que celles en vigueur pour la micro-entreprise : pas de statuts, pas de capital, très peu de formalités légales. Le fonctionnement, en revanche, se complexifie légèrement. La tenue d’une comptabilité devient obligatoire mais reste assez simplifiée si on la compare aux obligations comptables des sociétés commerciales.

Vos charges sociales sont calculées sur un bénéfice, au même titre que vos impôts (impôt sur le revenu, sauf si vous optez à l’impôt sur les sociétés dans le cadre de l’EIRL). Vous pouvez donc déduire vos charges, à l’exception de votre rémunération si vous relevez de l’IR. Vous devez produire chaque année une déclaration de résultats accompagnée de plusieurs annexes. La transformation d’une entreprise individuelle en société est également possible et s’effectue, en pratique, de façon assez simple.

  • La société unipersonnelle (SASU/EURL).

Vous pouvez, pour finir, devenir energeticien ou energeticienne au sein d’une société, même si vous êtes seul.

Leur principal avantage réside dans le fait qu’elle dispose de leur propre personnalité juridique. Ainsi, chacune d’elles dispose d’un patrimoine distinct de celui du consultant. Votre responsabilité est alors limitée au montant des apports en capital que vous avez effectués en tant qu’associé.

La création d’une société unipersonnelle nécessite l’accomplissement de nombreuses formalités : rédaction de statuts, publication d’une annonce légale, dépôt d’une demande d’immatriculation… De même, son fonctionnement est plus contraignant : la société doit tenir une comptabilité commerciale, établir des comptes annuels, faire approuver les comptes puis déclarer ses résultats chaque année. Contrairement à l’EI ou à la micro-entreprise, les charges sociales se calculent sur la rémunération effectivement perçue par le dirigeant. En EURL, le gérant est majoritaire et relève du régime social des indépendants (TNS). En SASU, le président a le statut d’assimilé salarié.

L’EURL est, de plein droit, soumise à l’impôt sur le revenu. Elle peut opter pour l’impôt sur les sociétés. La SASU, à l’inverse, est soumise à l’IS et peut opter temporairement pour l’IR (5 ans maximum). L’impôt se calcule sur un résultat, représentant la différence entre des produits et des charges.

7) Les côtés positifs et négatifs

Comme dans tous métiers, il y aura bien entendu des côtés négatifs à prendre en compte. Par exemple, vous n’aurez pas de salaire fixe si vous traversez une période « creuse » sans clients. Mais c’est un peu le lot de tout entrepreneur.

A côté de ça, vous aurez le bonheur d’organiser votre journée comme bon vous semble. Vous serez libre de recevoir vos clients comme vous le souhaitez. De continuer à vous former sans avoir besoin de demander des jours de congés. Et surtout, vous exercerez un métier en accord avec vos principes et vos valeurs !

8) Où exercez votre activité ?

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour exercer la profession d’energeticien ou energeticienne : travailler chez vous, ou louer un cabinet.

Le plus simple pour commencer à exercer sera de le faire chez vous. Vous économiserez un loyer à verser. L’inconvénient est que vous devrez réserver une pièce à votre activité et que vos clients devront venir sur votre lieu d’habitation. En général, cela ne pose pas vraiment de problème mais votre vie professionnelle débordera sur votre vie personnelle.

Louer un cabinet est une bonne solution, mais implique d’avoir un minimum de revenus afin de compenser le montant du loyer.

9) Devenir energeticien ou energeticienne : comment se faire connaitre

Devenir énergéticienne

Devenir energeticien ou energeticienne c’est avant tout devenir indépendant. Il vous faudra donc une certaine « stratégie » afin de trouver des clients. Il existe plusieurs moyens de faire savoir que vous existez en tant qu’énergéticien professionnel.

Par exemple, vous pourrez aller voir les commerçants autour de chez vous et y laissez des flyers ou une annonce.

Et pourquoi ne pas vous créer une page facebook ? En communiquant sur votre activité et sur vos offres, le « bouche à oreilles numérique » fera son œuvre.

SOPHRO ENERGETICIENNE
VOTRE FORMATION :

« Devenez Sophro-énergéticien »

Vous avez à présent toutes les clés pour vous lancer et devenir energeticien ou energeticienne. Mais n’hésitez pas à me laisser en commentaire vos avis et les questions que vous vous posez.